BFM Tech

Smartphone: un appareil pour mesurer la pollution

Elaboré par des chercheurs néerlandais, un appareil fixé sur l'objectif de la caméra d'un iPhone permet de mesurer la pollution de l'air.

Elaboré par des chercheurs néerlandais, un appareil fixé sur l'objectif de la caméra d'un iPhone permet de mesurer la pollution de l'air. - -

Grâce à une équipe de chercheurs néerlandais, les téléphones portables peuvent mesurer la pollution de l'air.

Le téléphone portable, un outil scientifique de pointe? Absolument. Il était déjà possible de prendre des photos, de surfer sur Internet, ou encore de payer sa place de parking avec un smartphone. On peut désormais évaluer la qualité de l’air, relaie Courrier international.

Des chercheurs néerlandais de l’université de Leyde ont mis au point un appareil en plastique qui se fixe sur l’objectif de la caméra d’un iPhone et permet de mesurer le taux de particules fines dans l’air.

Un capteur de couleurs

On le sait peu, mais les particules fines ont des couleurs. Provenant du trafic routier, de l’industrie, de l’agriculture, ou encore de l’incinération des déchets, elles changent la composition des couleurs du jour. C’est ce qui permet à l’appareil de les repérer.

"Le but est de déterminer si ces téléphones peuvent réaliser des mesures fiables", explique Frans Snik, astronome et chef du groupe de recherche, au journal néerlandais De Volkskrant. "Notre rêve serait de développer un réseau à l'échelle européenne, voire mondiale".

La semaine dernière aux Pays-Bas, des milliers de personnes ont été équipées afin de pouvoir mesurer la pollution de l’air. Il faudra attendre la fin de l’été pour savoir si l’expérience a permis d’obtenir des résultats suffisamment précis pour être exploitables.

S.L.