BFM Tech

Samsung : les batteries sont bien la cause des explosions du Galaxy Note 7

Le Samsung Galaxy Note 7 calciné

Le Samsung Galaxy Note 7 calciné - (Imgur) Crushader

Le smartphone haut de gamme de Samsung a été victime de deux défauts consécutifs au sein de ses batteries.

Quelle est la cause des explosions qui ont causé le rappel du Galaxy Note 7, puis l'arrêt total de sa fabrication ? Devant un tel fiasco, le constructeur Samsung se devait de réagir pour redorer son blason et retrouver la confiance de ses clients. Il a donc procédé à une campagne ambitieuse de tests pour trouver d'où venait le problème. Cette campagne a porté sur 200.000 appareils, ainsi que 30.000 batteries et fait intervenir plus 700 testeurs.

Après avoir analysé les batteries, le verdict est tombé : elles sont bien la cause des explosions du Galaxy Note 7. Mais l'étude a révélé qu'il n'y a pas eu qu'un seul problème. Dans les batteries d'origine du smartphone, un défaut de conception a provoqué un confinement trop important de l'électrode négative, entraînant sa torsion et donc un risque de contact avec l'électrode positive. Comme pour une pile, un contact entre les deux électrodes provoque un court-circuit et une montée en température de la batterie qui peut alors prendre feu ou exploser.

-
- © -

Le 15 septembre dernier, Samsung lance une campagne de rappel de ses Galaxy Note 7 pour les remplacer par des modèles plus sûrs, dotés de nouvelles batteries. Sauf que ces batteries comportent un défaut de fabrication qui provoque des ruptures d'isolation entre les électrodes positives et négatives. Pire encore, certaines batteries ne comportent pas une couche d'isolant qui accroît la séparation entre les deux électrodes. Il en résulte à nouveau des courts circuits et des explosions d'appareils.

-
- © -

Samsung n'a alors plus qu'une solution : arrêter la commercialisation de son Galaxy Note 7 et rappeler définitivement les 3 millions d'appareils déjà vendus. A ce jour, 96% des smartphones incriminés ont été récupérés par le constructeur. Samsung promet également de tester plus intensivement ses batteries pour éviter que des accidents de ce type ne se reproduisent.

Le smartphone n'est pas défaillant

Lors des tests, le constructeur a également analysé le Galaxy Note 7 pour vérifier si le problème ne venait pas des cycles de charge/décharge, voire du connecteur USB Type-C ou d'un problème logiciel. Il n'en est rien est le smartphone est donc définitivement mis hors de cause. Toutefois, la reprise de la commercialisation du Note 7 n'est pas à l'ordre du jour, Samsung préférant se concentrer sur le lancement de son futur Galaxy S8.