BFM Tech

Près d'un quart des jeunes rompent par SMS ou par email

22% des 18-29 ans rompent par SMS ou par mail, selon une étude menée par le Pew Institute.

22% des 18-29 ans rompent par SMS ou par mail, selon une étude menée par le Pew Institute. - -

Selon une étude, 22% des 18-29 ans mettent un terme à leur relation sentimentale par texto, mail ou encore "tchat".

"C fini jt kit". Tel pourrait être l'un des nombreux messages envoyés par un jeune pour rompre avec sa moitié. Car de nos jours, le texto, l'email ou même la messagerie instantanée ont supplanté la parole directe chez les moins de trente ans.

C'est ce que révèle une étude menée par le Pew Institute et repérée par Le Figaro Etudiant: près d'un quart des 18-29 ans rompent via un de ces modes de communication.

41% espionnent leur cible sur Internet

L'enquête montre également que de plus en plus de jeunes adultes se rencontrent par Facebook, Twitter ou d'autres sites spécialisés. Ainsi, 41% reconnaissent espionner leur cible sur ces réseaux, avant de passer à l'attaque, mais seulement 18% osent demander en "ami".

Un constat positif demeure cependant: ils sont 57% à surmonter la peur du rateau en "décrochant" le téléphone pour proposer un rendez-vous de "vive voix". Les moins courageux, 17%, passent par Facebook ou Twitter.

36% "bloquent" ou "suppriment" l'ex

Une fois la passion consommée, on se quitte comme on s'est rencontré. Ainsi 22% des 18-29 ans envoient lâchement un texto ou un message électronique pour mettre un terme à la relation.

Si les réseaux sociaux sont des plateformes idéales pour montrer à la terre entière que vous êtes bien en couple dans la vraie vie - à coup de photos ou de statuts, en revanche, lorsque l'heure de la rupture a sonné, tous les témoignages de cette vie passée deviennent aussitôt embarrassants.

Ainsi, 36% de ces jeunes n'hésitent pas à retirer les photos ou à bloquer voire "défriender" leur ancien amour, autrement dit l'exclure de leur liste d'"amis" Facebook, tandis que 50% avouent garder un oeil sur la page de leur ex.

Mélanie Godey