BFM Tech

Pour vous parvenir, votre iPhone fait 20 fois le tour de la Terre

-

- - -

Un journaliste américain a détaillé les étapes de fabrication d'un iPhone. Des centaines de milliers de kilomètres sont parcourus par ses composants.

Si votre iPhone pouvait parler - un peu plus que ne le fait Siri, il serait certainement très cultivé. En publiant des extraits du livre The Magnificent, Maddening, Mysterious World of Transportation du journaliste Edward Humes, le site Wired explique le cheminement des différentes pièces détachées d'un iPhone avant de composer l'appareil. Résultat, le smartphone d'Apple a vu du pays. Au total, ce sont 500 000 miles qui sont parcourus pour chaque exemplaire. Cela fait 804 672 kilomètres, soit 20 fois la circonférence de notre planète.

Vingt fournisseurs, trois continents

Ecran, processeur, carte graphique, capteurs optiques, GPS, boutons... ce sont des dizaines de pièces qui viennent s'assembler. Elles-mêmes sont composées de différents matériaux, avec de nombreux allers-retours entre différents pays pour certaines. Aujourd'hui, la fabrication de l'iPhone 6s passe par une vingtaine de fournisseurs répartis sur trois continents.

-
- © Tech Insider

Pour mieux comprendre les différentes étapes de fabrication, Edward Humes explique la conception du bouton Home - en bas de l'écran - qui contient également le capteur d'empreintes digitales permettant de déverrouiller l'appareil. Tout débute dans la province chinoise du Húnán, ou du saphir artificiel est taillé. 

Des allers-retours par dizaines

Il part ensuite dans le Jiangsu, une autre province chinoise, pour être intégré à un anneau métallique. Avant de prendre sa forme finale, il passera par Taïwan, Shanghai, l'Europe, le Japon - endroits entre lesquels il fera plusieurs voyages, puis retournera en Chine (Zhengzhou). Après avoir parcouru à lui seul environ 20 000 km, il y sera assemblé avec le reste des composants, eux-mêmes de retour d'un long road trip.

Une fois le smartphone terminé, il ne lui reste plus qu'à être livré dans les nombreux pays où il est commercialisé. Pour arriver dans les villes américaines, il passera par Hong-Kong puis l'Alaska. A toutes ces distances parcourues, il faut ajouter celles des matières brutes ou celles des employés intervenant à chaque étape.

Finalement, l'iPhone 6s laissera son empreinte écologique sur une bonne partie de la Terre. Si le journaliste américain met l'accent sur le smartphone d'Apple, il est fort probable que ses principaux concurrents aient également parcouru des distances impressionnantes. La prochaine fois que vous achetez un iPhone, demandez lui au moins de ramener des photos.

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech