BFM Tech

Facebook Messenger veut vous faire oublier votre numéro de téléphone

-

- - Facebook

2016 sera une année d'innovations et d'enrichissement des services proposés par Messenger... qui veut devenir incontournable.

Dire qu’il y a un an et demi, l’appli Messenger de Facebook était la plus détestée… Les choses ont bien changé. En fin d’année 2015, elle a franchi la barre des 800 millions d'utilisateurs mensuels, a annoncé le réseau social en ce début d’année 2016 avant d’indiquer qu’il comptait bien continuer à l’ouvrir à davantage de services.

2015 a été une année charnière pour Messenger : fin de l’obligation d’être membre de Facebook pour se servir de la messagerie, amélioration des discussions de groupe, lancement des appels vidéo, ouverture de la plate-forme à des acteurs tiers… autant de progrès que David Marcus, vice-président en charge des outils de messagerie, met en avant dans un billet sur le site de l’entreprise.

-
- © Facebook

2016 sera l’occasion de consolider la position de Messenger, a poursuivi le dirigeant. L’appli va petit à petit faire disparaître les conversations téléphoniques traditionnelles et le numéro de téléphone puisqu’elle permet de faire bien plus de choses (envoyer des messages écrits, des autocollants, des GIF, des vidéos ou encore de l’argent).

Par ailleurs, l’appli va poursuivre l’intégration de services liés aux entreprises ou aux e-commerçants. "C’est tellement plus simple de tout faire depuis une seule appli qui a en mémoire les dernières interactions que l’on a pu avoir avec l’interlocuteur, sans même avoir à se souvenir de son mot de passe, que de télécharger une appli dont on ne se resservira pas", assure David Marcus. Bref, Messenger sera incontournable.

Messenger sera également un lieu d’innovation, ajoute-t-il. On devrait ainsi en savoir plus au sujet de l’assistant personnel M, actuellement testé par une poignée d’utilisateurs.

Entre Messenger, Facebook et WhatsApp, dans un futur pas si lointain que cela plus personne ne pourra dire qu’il n’a pas utilisé un des outils de la firme de Mark Zuckerberg…

a lire aussi 

Facebook fait planter son appli pour tester l'addiction de ses membres

Cécile BOLESSE., avec AFP