BFM Tech

Apple Maps : trop dangereux selon la police australienne

L'utilisation d'Apple Maps sur l'iPhone5 n'est pas recommandée par les autorités australiennes.

L'utilisation d'Apple Maps sur l'iPhone5 n'est pas recommandée par les autorités australiennes. - -

Le service de cartographie d'Apple n'est décidément pas au point. D'après la police australienne, son utilisation par les automobilistes s’avérerait très dangereuse.

Utiliser Apple Maps au volant peut être dangereux. A tel point que la police australienne, ce lundi, en déconseille l'usage. La raison ? La police a dû secourir plusieurs personnes égarées dans des zones isolées.

"C'est une situation dangereuse et nous demandons aux gens de ne pas utiliser la nouvelle application cartes routières de leur iPhone s'ils vont du sud de l'Australie, à Mildura", déclare Simon Clémence, chef de la police de cette région du pays. L'automobiliste est désormais prévenu.

Perdu dans le désert, sans réseau mobile

Selon la police de l'Etat de Victoria, au Sud du pays, des automobilistes ont été envoyés "hors des sentiers battus" ces dernières semaines, au milieu d'un parc naturel, alors qu'elles tentaient de se rendre dans la petite ville de Mildura. Et de préciser qu'au moins cinq conducteurs ont été secourus après avoir suivi les indications erronées de leur iPhone 5.

"Un des gars avait perdu le signal de réception de son téléphone, il était coincé, il s'est embourbé, il a dû marcher et il a mis 24 heures à parvenir à un endroit où le signal passait. On a pu alors venir et lui porter secours", raconte Simon Clémence. Une situation qui peut être mortelle par 45°C.

La fiabilité d'Apple Maps déjà très critiquée

Dès son lancement à la mi-septembre, Apple Maps a été vivement critiqué. Des villes ou des routes disparues, mal placées ou mal identifiées, des ponts semblant avoir fondu... les failles du nouveau système de localisation d'Apple sont allées jusqu'à ternir l'image de la marque.

Le groupe américain est même allé jusqu'à conseiller d'utiliser des services concurrents, après avoir remercié le chef de projet qui en avait supervisé le développement.

Apple n'a pas souhaité commenter le cas spécifique de Mildura, mais a répété qu'il faisait tout son possible pour réparer au plus vite les erreurs de son application cartes routières utilisée sur l'iPhone 5.

Marc Pédeau avec AFP