BFM Tech

Apple bientôt opérateur mobile?

-

- - -

La dernière déclaration d’Eddy Cue, vice-président d’Apple, relance les rumeurs évoquant l’entrée du géant californien sur le marché des opérateurs mobiles virtuels.

Lors d’une interview accordée au journal anglais The Evening Standard, le vice-président d’Apple affirme vouloir s’attaquer aux frais supplémentaires qu’implique l’utilisation d’un smartphone à l’étranger. Ces frais de roaming, qui peuvent faire exploser une facture téléphonique, sont un problème qu’Apple pourrait bien régler par un moyen très simple: devenir opérateur virtuel (MVNO) et proposer un forfait voix et données directement à ses clients iPhone et iPad.

-
- © -

"Nous essayons de régler ce problème et nous faisons quelques petits progrès, mais il faut convaincre beaucoup de monde", explique Eddy Cue. Il faudra effectivement se frotter aux opérateurs mobiles de nombreux pays. Une tâche herculéenne, même pour une entreprise aussi puissante qu’Apple.

Il y a quelques semaines, le site Business Insider révélait que la firme testait un service s'appuyant sur les réseaux mobiles existants et qu'elle était entrée en négociations avec plusieurs opérateurs européens. S'inspirant ainsi de Google, qui a d'ores et déjà lancé une offre MVNO avec son Projet Fi. Apple avait cependant démenti dans la foulée. 

Cupertino s'attaque pourtant régulièrement au pré carré des opérateurs. Il a notamment développé sa propre carte SIM, qui permet aux Etats-Unis et au Royaume-Uni de changer d’opérateur sans changer de puce.