BFM Tech

Apple a deux mois pour stopper la vidéosurveillance de ses salariés

La CNIL n'a pas du tout l'intention de laisser Apple continuer à surveiller ses salariés français à l'aide de caméras vidéo.

La CNIL n'a pas du tout l'intention de laisser Apple continuer à surveiller ses salariés français à l'aide de caméras vidéo. - Justin Sullivan - Getty Images - AFP

La Commission nationale informatique et libertés (Cnil) goûte très peu la surveillance vidéo des salariés français d'Apple, dans les seize Apple Store implantés dans l'Hexagone. Une filiale de la marque à la pomme a reçu une mise en demeure pour que ces pratiques cessent.

Après Google, Apple. Mais cette fois, ce n’est pas pour l’utilisation de données personnelles. La Cnil a mis en demeure la filiale Retail France du géant de Cupertino pour avoir continué à surveiller les salariés des Apple Store en vidéo.

L’histoire remonte à décembre 2013. À l’époque, la Cnil avait déjà mis en demeure la société pour avoir installé des caméras orientées sur les salariés du magasin parisien d'Opéra. L’entreprise a déclaré en février 2014 s’être mise en conformité avec la loi.

Toutefois, des contrôles ont été effectués en mai et en juin dans dans les 16 autres boutiques installées sur le territoire national. Et surprise, des caméras étaient toujours en place et orientées vers le personnel sur leur poste de travail sans raison apparente.

>>> Lisez la suite sur 01net.com

Pascal Samama