BFM Tech

Rattrapée par un ancien “blackface”, la youtubeuse star Jenna Marbles suspend sa chaîne

La youtubeuse Jenna Marbles

La youtubeuse Jenna Marbles - YouTube (JennaMarbles)

La jeune femme a récemment été critiquée pour avoir caricaturé la chanteuse Nicki Minaj en 2012, en se maquillant le visage.

Les 20 millions d’abonnés à la chaîne YouTube de Jenna Marbles devront désormais se passer de ses vidéos. Dans une séquence mise en ligne ce 25 juin, la spécialiste des conseils en maquillage annonce sa décision de quitter la plateforme, après avoir été vivement critiquée en raison de vidéos parodiques publiées il y a près de dix ans.

Aux débuts de sa chaîne, créée début 2010, elle a notamment partagé une parodie de la chanteuse Nicki Minaj, dans laquelle elle s’était maquillée pour avoir le teint plus foncé. Une pratique que les Américains ont baptisé "blackface" et considérée comme raciste.

“Passer à autre chose”

“Pour le moment, je ne peux plus exister sur cette chaîne. Je pense que je vais simplement passer à autre chose pour le moment. Je ne sais pas combien de temps ça durera. Je veux simplement m’assurer que ce que je propose au monde ne heurte personne. Je dois donc arrêter cette chaîne, temporairement ou définitivement” explique Jenna Marbles.

La vlogueuse a tenu à présenter ses excuses à ceux qu'elle a pu choquer.

“J’ai l’impression que nous sommes dans une période où nous nous débarrassons de tout ce qui est toxique. [...] Ce n’était pas mon intention de faire un ‘blackface’. Je veux vous dire à quel point je suis désolée après vous avoir offensés en publiant cette vidéo [...] et que ça n’a jamais été ma volonté. Ce n’est pas correct. C’est honteux. C’est horrible. J’aimerais que ça ne fasse pas partie de mon passé” complète-t-elle.

La youtubeuse s’est par ailleurs excusée pour une chanson parodique caricaturant les Asiatiques. Une faute “inexcusable” à ses yeux. Tous ces contenus, publiés entre 2011 et 2012, ont depuis été supprimés.

A cette heure, la vidéo d’excuses de Jenna Marbles cumule 3,5 millions de vues et près de 150.000 commentaires. Le message semble bien perçu par les internautes, avec plus de 500.000 approbations, contre 8500 avis négatifs.

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech