BFM Business

Quand le bitcoin et les cryptomonnaies provoquent une pénurie de cartes graphiques

Les cartes graphiques dernière génération de Nvidia demeurent quasiment introuvables pour les joueurs français. En cause, un regain d'intérêt pour le minage de cryptomonnaies, qui nécessite l'utilisation de ces mêmes cartes.

Elles sont prisées des amateurs de cryptomonnaies pour augmenter la puissance de calcul de leurs ordinateurs, et pouvoir vérifier des transactions voire miner du bitcoin. Les cartes graphiques ont connu une demande sans précédent à la suite du regain d'intérêt pour ces fameuses devises numériques, porté par la forte hausse du cours du bitcoin.

En début d'année, un Américain est notamment parvenu à se procurer 78 cartes graphiques dernier cri, les 78 Geforce RTX 3080 et 65 GTX 1080 Ti, pour confectionner une large ferme de minage. La hausse du cours du bitcoin lui aura rapidement permis de récolter près de 900 dollars par jour, soit 27.000 dollars par mois. De quoi rentabiliser son investissement.

Les joueurs dépourvus de cartes graphiques

Cette ruée vers l'or numérique est venue peser sur les joueurs de jeux vidéo, eux aussi amateurs de ces cartes graphiques. Se procurer ce matériel de pointe a désormais tout d'un parcours du combattant.

Conséquence directe, et non des moindres: Nvidia, l'un des principaux concepteurs de cartes graphiques au monde, a annoncé brider ses cartes GeForce RTX 3060 pour les rendre moins propices au minage de cryptomonnaies. Une modification technique strictement circonscrite aux mineurs et qui ne doit pas avoir d'effet sur la puissance des cartes graphiques pour les joueurs.

Elsa Trujillo avec Anthony Morel