BFM Business

Pourquoi Apple s'offre pour 1 milliard de dollars les puces pour smartphones d'Intel

-

- - Apple

Quelques mois après le rachat d'un fabricant de puces graphiques, Apple s'offre pour un milliard de dollars l'activité des puces 5G d'Intel, un composant clé pour ses iPhone. Objectif: ne plus être dépendant de Qualcomm.

Le géant des micro-processeurs Intel a officialisé jeudi la cession de son activité de puces pour smartphones à Apple pour 1 milliard de dollars. Selon l'accord conclu entre les deux groupes, environ 2.200 salariés d'Intel vont être transférés chez Apple, qui va aussi récupérer les brevets et les équipements liés à cette division. Intel avait fait savoir en avril qu'il voulait se retirer du marché des puces 5G, l'internet mobile ultrarapide en cours de déploiement, pour smartphones.

Une fois l'accord avec Apple finalisé, normalement au quatrième trimestre, Intel pourra toujours développer des puces pour des appareils autres que les téléphones, comme les ordinateurs, les objets connectés ou les véhicules autonomes. 

Apple s'offre encore des puces

L'opération permet parallèlement à Apple d'accélérer le développement de ses propres puces pour iPhone, plutôt que de dépendre de son fournisseur Qualcomm avec qui la marque à la pomme a longtemps bataillé en justice. 

C'est après un vaste accord enterrant la hache de guerre entre Apple et Qualcomm signé en avril qu'Intel avait déclaré vouloir céder ses activités de puces pour smartphones.

Pour Apple, il s'agit d'un retour progressif à une stratégie industrielle qui était la sienne jusque dans les années 1980 où Apple possédaient ses propres usines d'ordinateurs aux Etats-Unis. Avant les puces d'Intel, Apple avait déboursé 600 millions de dollars fin 2018 pour s'offrir Dialog qui fabrique des puces de gestion d’alimentation et autres processeurs graphiques.

F.B. avec AFP