BFM Tech

Pour la première fois, un véritable robot décroche le premier rôle d'un film

Le robot Erica

Le robot Erica - Hiroshi Ishiguro Laboratories

Un film de science-fiction dont la date de sortie est encore inconnu mettra en scène Erica, un robot humanoïde créé par un scientifique japonais.

Les acteurs ne sont pas épargnés par l'automatisation. Dans le film de science-fiction "b", financé par l'entreprise Bondit Capital Media, l'actrice principale est un robot. Le film raconte l'histoire d'un scientifique cherchant à perfectionner l'ADN humain. Il crée pour cela un humanoïde, Erica, qu'il aidera ensuite à s'échapper.

Le long-métrage dont le budget s'élève à 70 millions de dollars est encore en préproduction, selon le New York Times. Le tournage n'a donc pas encore eu lieu, à l'exception des scènes où elle est présente, qui ont été filmées en 2019 au Japon. Sa date de sortie n'est pour l'instant pas connue.

Un résultat bluffant

Erica, le robot actrice, a été créé par Hiroshi Ishiguro, un chercheur en robotique de l'université d'Osaka au Japon. Elle est présentée comme la plus belle femme du monde puisque son physique est le mélange des corps et des visages de plusieurs finalistes du concours Miss Univers.

Le robot Erica
Le robot Erica © Hiroshi Ishiguro Laboratories

Son visage en sillicone, animé par des dizaines de moteurs pneumatiques, peut exprimer diverses émotions. Mais l'illusion n'est pas parfaite, selon le New York Times. Le regard humain étant très difficilement imitable, les yeux du robot restent étrangement vides. Sa voix un peu metallique et sa démarche sacadée. C'est pourquoi, Erica sera assise dans la plupart des scènes.

Le robot Erica
Le robot Erica © Hiroshi Ishiguro Laboratories

Erica est dootée d'une intelligence artificielle, entraînée pour réciter des textes ou répondre à des questions. Comme n'importe quelle actrice, elle a dû travailler. Les chercheurs ont amélioré la qualité de ses mouvements et ses émotions en multipliant les sessions d'entraînement.

Le plus difficile selon Matthew Helderman, le directeur général de Bondit Capital Media, fut de lui apprendre à moduler sa voix selon les répliques. Reste à savoir si le public trouvera sa prestation convaincante.

https://twitter.com/Pauline_Dum Pauline Dumonteil Journaliste BFM Tech