BFM Business

Posséder des bitcoins sera bientôt illégal en Inde

Le cours du bitcoin a-t-il franchi un record lundi?

Le cours du bitcoin a-t-il franchi un record lundi? - AFP

Le gouvernement indien travaille sur un texte de loi visant à interdire l’ensemble des cryptomonnaies sur le territoire, tandis que le bitcoin bat toujours des records.

Les Indiens bientôt privés de bitcoin. D’après Reuters, qui cite une source gouvernementale, les autorités locales sont sur le point d’interdire la possession de toute cryptomonnaie, du nom de ces multiples actifs numériques prisés de certains investisseurs - à commencer par le bitcoin. Cette information fait suite à de précédentes annonces selon lesquelles le gouvernement indien souhaiterait mettre au point une monnaie numérique officielle.

Plébiscité par Elon Musk, critiqué par Bill Gates

D’après Reuters, toutes les activités liées aux cryptomonnaies “privées” deviendront passibles de poursuites pénales, à commencer par la possession et l’échange de ces dernières, mais également le minage, un processus consistant par exemple à générer du bitcoin à l’aide de puissants ordinateurs. Le texte prévoirait de laisser six mois aux Indiens pour revendre l’ensemble de leur portefeuille de cryptomonnaies.

Comme le rappelle l’agence britannique, l’Inde deviendrait la première puissance à interdire totalement la possession de cryptomonnaies, tandis que la Chine n’en interdit que le minage et les échanges.

Le bitcoin, la plus célèbre des cryptomonnaies, a dépassé ce 13 mars la barre symbolique des 60.000 dollars. Cet actif numérique, hautement spéculatif, est notamment plébiscité par des personnalités influentes de la tech comme Elon Musk.

D’autres figures du numérique comme Bill Gates mettent au contraire en garde contre le bitcoin, dont la création très gourmande en énergie à des conséquences importantes sur l’environnement.

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech