BFM Business

Nouvelles conditions de WhatsApp: Elon Musk recommande d’utiliser Signal

Elon Musk, patron de Tesla, a fait plonger le cours de l'action après plusieurs tweets déconcertants.

Elon Musk, patron de Tesla, a fait plonger le cours de l'action après plusieurs tweets déconcertants. - Frederic J. BROWN - AFP

Le fondateur de Tesla et SpaceX a commenté avec ironie la décision de WhatsApp, qui va imposer à ses utilisateurs de partager des données personnelles avec Facebook.

La décision de WhatsApp passe mal. A partir du 8 février prochain, les utilisateurs ne souhaitant pas partager leurs données personnelles avec Facebook ne pourront plus utiliser le service de messagerie chiffrée. Depuis quelques heures, bon nombre d’entre eux ont choisi de migrer vers l’application de messagerie Signal, plus protectrice de la vie privée. La plateforme bénéficie d’un appui de taille avec une recommandation publiée par Elon Musk.

“Utilisez Signal”

“Utilisez Signal” a sobrement tweeté le patron de Tesla et de SpaceX, qui est depuis quelques heures l’homme le plus riche du monde. Il en profite pour tacler Facebook en partageant une illustration humoristique bien connue, mettant en scène un enfant expliquant à Mark Zuckerberg avoir entendu de son père que Facebook l’espionnait. “Ce n’est pas ton père”, répond alors le fondateur de Facebook dans la caricature.

Jusque-là, WhatsApp permettait à ses utilisateurs de choisir s’ils désiraient ou non que leurs données soient partagées avec Facebook. Ces dernières ont vocation à être collectées pour permettre aux clients de WhatsApp - des entreprises souhaitant utiliser WhatsApp comme plateforme de discussion avec leurs clients particuliers - de mieux cibler leurs échanges avec les consommateurs. Désormais, ce partage devient obligatoire.

Dans les faits, cette évolution se matérialise par une notification reçue par tous les utilisateurs dans le monde (plus de deux milliards au total), y compris en France, évoquant ces nouvelles conditions d’utilisation.

Elon Musk n’est pas la seule personnalité de la tech à recommander ouvertement l’utilisation de Signal. Edward Snowden, l’homme qui a révélé les écoutes de la NSA, en est un fervent utilisateur depuis plusieurs années. Il s’est récemment réjoui de l’arrivée des conversations de groupe chiffrées sur Signal.

De son côté, Signal a annoncé ce 7 janvier avoir été victime de certains problèmes techniques après un afflux de nouveaux utilisateurs souhaitant abandonner WhatsApp. La plateforme a par ailleurs publié un tutoriel pour importer les conversations de groupe d’une autre application vers son service.

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech