BFM Tech

Volkswagen équipe ses ouvriers de lunettes 3D façon Google Glass

Certains salariés de l'usine VW sont équipés de lunettes 3D intelligentes

Certains salariés de l'usine VW sont équipés de lunettes 3D intelligentes - Volkswagen

Les ouvriers de l’usine Volkswagen de Wolfsburg sont équipés de lunettes capables de les aider dans l’assemblage des véhicules en projetant dans leur champ de vision la liste des différentes pièces nécessaires et leurs emplacements dans les stocks.

C’est sans doute la vision de l’usine du futur selon Volkswagen. Après une phase de test de trois de mois, des salariés de l’usine de Wolfsburg vont désormais être équipés en standard de lunettes 3D intelligentes, façon Google Glass. D’ailleurs la ressemblance n’est peut-être pas anodine puisque Google fait partie des partenaires d’Ubimax, le constructeur de ces lunettes, basé à Bremen en Allemagne. Grâce à ces lunettes les ouvriers reçoivent directement les informations nécessaires à l’assemblage dans leur champ de vision : numéros des pièces nécessaires, lieux de stockage, etc. Pour cela, les lunettes sont équipées d’une caméra pouvant lire les codes barres présents soit sur les pièces, sur les chaînes d’assemblage ou bien sur l’inventaire papier qui leur ait fournit.

-
- © Volkswagen

Chaque lecture de code permettrait par ailleurs aux systèmes informatiques unifiés de communiquer avec les outils de gestion de stock et connaître ainsi en temps réel la disponibilité des pièces. Il paraît évident que chaque ouvrier optimise ainsi son temps de travail, mais, surtout, garde les deux mains libres pour effectuer sa tâche. "La numérisation prend une importance croissante dans le monde de la production. Les lunettes 3D intelligentes marquent une nouvelle étape dans l’interaction hommes/systèmes", explique Reinhard de Vries, Directeur de la logistique à l’usine de Wolfsburg. Ce dispositif serait par ailleurs un moyen de limiter considérablement les risques d’erreurs dans les choix de pièces.

-
- © Volkswagen

Un énorme potentiel 

Il est évident qu’un tel dispositif offre un énorme potentiel. En effet, si Volkswagen n’indique pas que ces lunettes intelligentes soient capables de guider le porteur dans les différentes phases d’assemblage, il y a fort à parier que cela soit l’étape d’après. Fort de ses 10 ans et de sa spécialisation dans les lunettes 3D, Ubimax présente différentes solutions sur son site dont Xpick pour la gestion de stock, mais aussi Xinspect pour la maintenance et l’inspection, XAssist pour l’assemblage en réalité augmentée, XMake pour l’assemblage et même XCare, une solution pouvant être utilisée par les chirurgiens en bloc opératoire. Pour l’instant, Volkswagen entend équiper trente salariés dans divers secteurs de l’usine, à savoir les pare-brises et les arbres de transmission. Et si les retours du personnel sont favorables, le groupe envisagera alors d’équiper d’autres secteurs.