BFM Tech

Un tatouage électronique pour soulager le quotidien des diabétiques

-

- - cc Victor

Le quotidien des diabétiques est rythmé par les contrôles de glycémie et les injections d'insuline. Un patch, en cours d'élaboration, pourrait remplacer ces deux gestes.

Tous les jours, 415 millions de personnes souffrant du diabète sont obligés de contrôler leur glycémie en se piquant le doigt et de s’injecter de l’insuline lorsque leur corps en manque. Pour leur faciliter la vie, des chercheurs ont créé un "tatouage" électronique qui détecte les excès de glucose et administre automatiquement la dose de médicament nécessaire rapporte la revue du MIT

Le prototype de ce patch a été développé par Dae-Hyeong Kim, professeur assistant à l’université de Séoul en Corée du Sud, et des équipes de MC10, une entreprise américaine fabriquant des films électroniques étirables.

Ce patch est constitué à base de graphène et de particules d’or et contient des capteurs détectant l’humidité, le taux de glucose, le PH et la température à la surface de la peau. Lorsqu’il détecte une augmentation du taux de sucre, il chauffe et déclenche des micropointes, dont l’épaisseur ne dépasse pas celle d’un cil, qui vont se planter dans l’épiderme pour délivrer la dose d’insuline nécessaire.

-
- © -

"C’est le premier système épidermique qui fonctionne en boucle fermée capable de gérer à la fois le contrôle et la distribution non invasive de médicament", explique Roozbeh Ghaffari, cofondateur de MC10 à la revue du MIT. En 2001, un autre système avait été approuvé par la Food and Drug administration, le GlucoWatch Biographer, mais il a été retiré du marché en 2007 après des plaintes de patients.

Actuellement, le patch permet de réguler le taux de sucre dans le corps du patient pendant une dizaine d’heures. L’équipe en charge du produit espère désormais parvenir à une efficacité sur 24 heures. S’il est porteur de grands espoirs, aucune date de commercialisation de ce produit n’est encore envisagée car il reste nombre de tests à réaliser pour valider son fonctionnement.