BFM Tech

Un minibus sans chauffeur prend la route aux Pays-Bas

Les tests du WEPod ont démarré.

Les tests du WEPod ont démarré. - Capture vidéo WEPod

En Hollande, on a l'ambition de rendre les moyens de transport plus souples, plus sûrs et plus propres. Et cela commence avec le WEPod, un minibus autonome et électrique.

De nombreux constructeurs travaillent à des véhicules autonomes aux Etats-Unis comme en Europe. Aux Pays-Bas, des tests grandeur nature de minibus électrique sans chauffeur ont ainsi commencé en cette fin janvier 2016. Le WEPod va circuler sur le campus de l’université de Wageningen où cette technologie est développée.

Ce trajet d’une douzaine de minutes emprunte des routes de campagne peu fréquentées par d’autres véhicules à moteur. Le WEPod, qui peut transporter jusqu’à six personnes, croisera en revanche nombre piétons et cyclistes. La route et les obstacles fixes (lampadaires, arbres…) ont été entièrement modélisés et intégrés à sa mémoire mais il devra réagir grâce à ses radars, capteurs laser et caméras, face aux obstacles mouvants, comme il le fait dans cette vidéo publiée il y a quelques mois.

Le WEPod, qui peut atteindre une vitesse de 40 km/h mais ne dépassera pas les 25 km/h durant les tests, sera tout de même surveillé depuis une salle de contrôle tout au long de cet essai.

"Si les tests sont concluants, a indiqué la province de Gelderland dans un communiqué, le trajet sera étendu hors du campus". L’objectif est, ensuite, de pouvoir utiliser le WEPod l’été prochain en tant que service public à Utrecht.

D’autres expériences impliquant des navettes autonomes ont lieu actuellement à Rotterdam, à Heathrow en Grande-Bretagne et à Masdar à Abu Dhabi. Mais elles sont menées sur des routes fermées, a encore précisé la province de Gelderland.