BFM Tech

Un ingénieur d’IBM crée en vrai le choixpeau magique d’Harry Potter

-

- - YouTube

Ryan Anderson a conçu un chapeau animé doté de moteurs et utilisant une partie du système d’intelligence artificielle d’IBM.

Les fans d’Harry Potter se souviennent du choixpeau magique, un chapeau capable de parler et d’indiquer dans quelle maison les nouveaux élèves magiciens de l’école Poudlard doivent aller (Gryffondor, Poufsouffle, Serdaigle ou Serpentard). En particulier, Ryan Anderson, un ingénieur chez IBM qui a conçu avec ses deux filles une version réelle du couvre-chef. Pour cela, il a utilisé Watson, le système d’intelligence artificielle d’IBM qui sait déjà répondre aux questions du jeu Jeopardy et même concocter des petits plats.

Selon le site The Next Web, la personne qui porte le chapeau peut lui parler grâce à deux fonctions de Watson: l’analyseur de langage naturel et le convertisseur de voix en texte. Ryan Anderson a ensuite programmé le chapeau pour réagir à des mots qui sont caractéristiques des quatre différentes maisons de Poudlard. Sa fille Lucy lui a indiqué des phrases "clés". Par exemple, "je suis très intelligent" correspond à Serdaigle tandis que des termes comme "loyauté" et "amitié" renvoient à Poufsouffle. Grâce à l’apprentissage profond (deep learning), Watson est ensuite capable de déterminer des attributs supplémentaires chaque fois qu’il est porté par une nouvelle personne.

Le choixpeau peut aussi bouger et surtout répondre à son interlocuteur. Ryan Anderson l’a testé avec ses filles et avec des amis, mais s’est aussi amusé à simuler les réponses de personnes célèbres en se servant des informations trouvées sur Wikipedia. Ainsi, le chapeau magique a envoyé Stephen Hawking et Hillary Clinton dans la maison Serdaigle en raison de leur intelligence. Quant à Donald Trump, il a été envoyé à Gryffondor à cause de son audace, avec cependant une grande incertitude (48% de chances).