BFM Business

Test: Ricoh WG-M2, l’une des meilleures action-cam 4K du moment

Test de la Ricoh WG-M2

Test de la Ricoh WG-M2 - D. Nogueira, 01net.com

Une image bien définie, des couleurs fidèles, un très large champ de vision, un boîtier renforcé et une bonne endurance, voila une caméra de sport qui a tout pour plaire.

On ne compte plus les modèles d’action-cams disponibles sur le marché. Le succès commercial de GoPro a sérieusement motivé un grand nombre de constructeurs à créer une de ces caméras d’action. Le modèle que nous testons ici, la WG-M2, est fabriquée par Ricoh, un spécialiste de l’image… et ça se sent. D’abord dans la qualité de fabrication de la caméra. La WG-M2 n’est pas un modèle de compacité (5,8 x 3,4 x 7,8 cm pour 136 grammes) mais présente l’avantage non négligeable d’être renforcée et étanche. En l’occurrence, elle résiste aux chutes jusqu’à de 2 mètres de haut et peut être immergé sous 20 mètres d’eau, tout cela sans caisson. Ajoutons-y une capacité à supporte les températures négatives (jusqu’à -10°C). Bref, un vrai modèle de baroudeurs. 

Une image 4K assez incroyable

Mais sur la qualité de l’image que Ricoh se distingue du lot. Le constructeur promet une image en ultra haute définition fluide… et cela se vérifie lors des tests. Fixée sur un guidon de vélo pour une virée en forêt ou sur une moto pour une balade sur routes, cette WG-M2 montre rapidement ses qualités.

-
- © D.Nogueira, 01net.com

Évidemment, le petit capteur de l’action-cam ne livre pas une image 4K aussi belle qu’avec une caméra de poing, mais le rendu est flatteur. Le piqué est bon, la colorimétrie aussi et le système de stabilisation électronique compense légèrement les tremblements. Évidemment, en forêt cette stabilisation ne fait pas de miracle. Pour autant, on aime toujours cette Ricoh pour la plage dynamique de l’image et sa capacité à vite réagir à des changements de lumière ambiante. Notons également l’énorme champ de vision de la caméra (plus de 180 degrés) vous plonge véritablement dans l’action filmée. Dernier point fort côté vidéo : son autonomie. Nous avons mesuré 1h30 d’enregistrement vidéo en 4K et 2h en Full HD. De belles prestations.

Un bémol sur le confort d’utilisation

Comme un grand nombre de ses concurrentes, la WG-M2 intègre un écran LCD (sa qualité est correcte) qui permet de cadrer l’image au moment de son installation, mais aussi une connexion Wi-Fi pour se laisser piloter via une application mobile. Un dernier mode de contrôle particulièrement apprécié pour le confort qu’il procure.

L'interface de l'application
L'interface de l'application © D. Nogueira, 01net.com

On retrouve toutes les options d’enregistrement et de configuration de l’image. Cette interface permet évidemment de visionner les vidéos filmées par la caméra, sans passer par un ordinateur, mais le design de l’interface laisse un peu à désirer.

Un système de fixation universel
Un système de fixation universel © D. Nogueira, 01net.com

Autre critique, et plus cinglante cette fois : Ricoh ne livre aucun accessoire pour fixer sa caméra. Ceux-ci sont proposés en options, ce qui est inadmissible pour un produit à 299 euros. Heureusement, le système de fixation de la WG-M2 est un classique par de vis et les accessoires compatibles sont légions et très abordables. Voilà qui fait perdre quelques points à ce que nous qualifions tout de même de l’une des meilleures action-cams du moment.

Retrouver le test complet de la Ricoh WG-M2 sur 01net.com