BFM Tech

Super Mario Run arrive sur iPhone, mais il pourrait vous coûter cher

-

- - YouTube (Nintendo Mobile)

Le premier Mario pour iPhone débarque la semaine prochaine. Déjà payant, le jeu pourrait engendrer quelques frais supplémentaires.

Le mariage entre le plombier et la pomme est prévu pour jeudi prochain. Avec Super Mario Run, Nintendo signera le premier titre de la franchise sur smartphone, disponible en exclusivité sur les iPhone et iPad. Pour se l’offrir, il faudra débourser 10 euros. Si ce tarif élevé ne semblait pas suffisant pour refroidir les millions de fans, une nouvelle annonce pourrait en décourager quelques uns. Shigeru Miyamoto, créateur de Mario, a expliqué au site Mashable qu’une connexion Internet sera indispensable pour profiter de Super Mario Run. Une contrainte inattendue pour un jeu qui se joue essentiellement en solo.

Comme le rappelle Miyamoto, trois modes de jeu sont prévus par Nintendo. Baptisé Tour des Mondes, le premier consistera à guider Mario afin qu’il capture le plus de pièces possible et qu’il sauve la princesse Peach. Il s’agit donc du mode "principal". Un second laissera le joueur défier ses amis et le troisième permettra de se construire un environnement personnalisé à base d’objets issus de l’univers de Mario. Le Japonais explique que les équipes de développement ont d’abord songé à rendre le mode Tour des Mondes jouable hors-ligne, avant de se raviser.

Selon Miyamoto, la connexion est nécessaire pour conjuguer les trois modes de jeu - les pièces accumulées dans le mode solo servent par exemple à s’offrir des objets dans le troisième mode. Mais cette contrainte est surtout liée à des raisons de sécurité (et financières). Le Japonais admet que le but est avant tout de lutter contre le piratage. Maintenir un lien permanent entre le joueur et les serveurs permettrait d’éviter des versions non autorisées -et gratuites- du titre de fonctionner correctement. Avec des revenus estimés à 71 millions de dollars (67 millions d’euros), les enjeux sont énormes.

Pour les fans, ça revient à faire une croix sur un usage dans l’avion ou dans le métro. Et sans connexion Wi-Fi, Super Mario Run serait plutôt gourmand en termes de données. Selon le site américain appleinsider, jusqu’à 75 mégaoctets (Mo) seraient absorbés à chaque heure de jeu. Un forfait de 20 Go serait entièrement épuisé après 267 heures de jeu, laissant une marge de manœuvre assez confortable. Mais à l’étranger, la note pourrait rapidement grimper. A titre d’exemple, Orange facture jusqu’à 13,31€/Mo dans certaines régions géographiques comme les Etats-Unis. Dans ces conditions, une heure de jeu coûterait 1.000 euros. A ce prix, il vaudrait mieux que Mario récolte beaucoup de pièces.

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech