BFM Tech

Premier contact avec le Surface Studio de Microsoft, le PC qui va faire mal à Apple

Surface Studio, le premier PC tout-en-un de Microsoft

Surface Studio, le premier PC tout-en-un de Microsoft - Microsoft

Le Surface Studio est le premier PC dit "tout-en-un" de Microsoft. Est-ce une vraie révolution, capable de mettre Apple dans l'embarras? Ou juste un bel ordinateur, puissant et cher? Réponse d'Eric Le Bourlout, rédacteur en chef de 01net.com qui a pu approcher la bête de près.

Mercredi matin dernier, à New-York, devant un parterre de journalistes venus du monde entier, Microsoft annonçait la sortie du Surface Studio, son premier PC tout-en-un. De quoi mettre un terme aux rumeurs qui courraient depuis quelque temps sur la Toile et, surtout, une grande première pour le géant américain. Studio c'est tout d'abord un ordinateur de bureau qui vient grossir les rangs de la famille Surface, composée principalement de grandes tablettes tactiles nomades avec clavier (appelées "2-en-1" ou "hybride" dans le jargon).

Studio c'est aussi le PC tout-en-un qui, de par son imposant gabarit -et malgré la finesse record de 1,3 cm de son écran de 28 pouces (71,12 cm)- ne passe pas inaperçu tant son design et ses finitions sont réussis.

-
- © -

Studio c'est, enfin, un solide concurrent à l'iMac 27 pouces 5K d'Apple car vanté lui aussi comme une véritable machine taillée pour les utilisateurs exigeants et dont le prix est à la hauteur de ses ambitions: à partir de 3.000 dollars (2.730 euros) aux Etats-Unis. Et, pour justifier l'investissement, Microsoft a bien fait attention de mettre les petits plats dans les grands.

Un puissant PC qui se plie au moindre désir des artistes

Depuis fin 2012 (sortie de Windows 8), Microsoft a clairement mis le cap sur le tactile, jugeant que l'avenir de son système et donc -par extension- celui de tout le marché du PC serait à dessiner sur un écran, du bout des doigts ou avec un stylo adapté.

Et c'est bien avec ces outils-là que ce tout nouveau Surface Studio (équipé de Windows 10) se pilote le mieux. Certes, il y a toujours le clavier et la souris sans fil fourni pour l'utiliser comme un simple PC. Mais si l'écran tactile de 28 pouces peut s'incliner et venir se positionner à fleur de bureau, selon un angle proche de celui d'une table à dessin (20°), et que le Windows Pen -le stylet à écran tactile de Microsoft- est livré en standard, ce n'est pas par hasard.

Surface Studio Microsoft
Surface Studio Microsoft © ELB/01net.com

Microsoft souhaite faire de son Studio une machine incontournable dans l'univers de la création numérique. Le peu de temps que nous avons pu jouer avec après la conférence de New-York a réussi à nous convaincre que nous n'avions pas devant les yeux un énième ordinateur de luxe pour surfer sur Internet ou regarder des vidéos.

-
- © Microsoft/01net.com

Oui, comme tout bon PC qualifié "d'exceptionnel" par ses géniteurs, le Studio en a dans le socle - là où se concentrent les composants électroniques - pour permettre à tout ceux qui retouchent des photos, montent des vidéos, composent de la musique, etc. de le pouvoir le faire, sans entrave.

Le Surface Dial, l'accessoire à tout faire pour créatif inspiré
Le Surface Dial, l'accessoire à tout faire pour créatif inspiré © Microsoft

Le Surface Dial comme accessoire de choc

Sans compter que Microsoft a doublement pensé à ses clients créateurs en dévoilant, en même temps que le Studio, le Surface Dial. Vendu séparément au prix de 100 dollars (91 euros), c'est un accessoire de choc conçu pour Studio et parfaitement intégrer à l'univers de ce dernier.

Sa mission? Répondre très spécifiquement à tout un panel de besoins, en proposant à l'utilisateur de personnaliser complètement la moindre de ses fonctions. Sur la forme, c'est une grosse molette à appliquer sur l'écran du Surface Studio et qui permet, par exemple, de revenir sur les différentes corrections apportées à un document, ou de faire varier le type ou l'épaisseur des crayons que l'on souhaite utiliser dans un logiciel de dessin voire de naviguer sur la ligne du temps d'un montage vidéo.

Retrouvez l'intégralité des premières impressions sur Microsoft Surface Studio et Surface Dial sur 01net.com

Eric Le Boulout et Aymeric Siméon