BFM Tech

Pourquoi Apple chute en bourse

Le logo d'Apple, quelques heures avant la présentation de l'Iphone 5 à San Francisco, le 11 septembre 2012.

Le logo d'Apple, quelques heures avant la présentation de l'Iphone 5 à San Francisco, le 11 septembre 2012. - -

L'action Apple s'est effondrée jeudi, tombant à son plus bas niveau depuis près d'un an. Le marché s'inquiète de la capacité de la marque à la pomme à continuer d'innover sans son patron visionnaire Steve Jobs, décédé l'an dernier, et à faire face à son concurrent Samsung.

-12,35% : depuis près d'un an, Apple n’avait connu une telle chute. Jeudi, l'action est retombée à son plus bas niveau depuis près d'un an. A l’arrivée, une action d’à peine 450 dollars. Depuis septembre, le titre a perdu plus du tiers de sa valeur, malgré un chiffre d’affaire record en 2012.

"Les investisseurs ont du mal à comprendre la stratégie menée par Apple. Steve Jobs est parti il y a plus d’un an, et depuis la compagnie semble se contenter d’exploiter ses produits et ses contenus", explique Scott Kessler, analyste financier.

Steve Jobs est le fondateur, le visionnaire de la marque à la pomme. Il est le père de ses principaux succès : l’iPod, l’iPhone, l’iPad. Des objets devenus cultes, imités par tous ses concurrents.

"Steve Jobs n'était pas seul"

Mais depuis son décès en octobre 2011, la magie Apple n’opère plus. Sorti en septembre, l’iPhone 5 n’a pas été la révolution de ses prédécesseurs. Les ventes se tassent et beaucoup s’interrogent : Tim Cook, le successeur de Steve Jobs, a-t-il lui aussi une capacité à innover ?

"Il ne faut pas oublier que Steve Jobs n'était pas seul, rappelle Pierre Fontaine, chef de service à 01net.com. Il avait des lieutenants, des milliers d'ingénieurs sous lui, qui avaient une vision, une culture d'excellence. En revanche, face à Apple aujourd'hui, il y a un géant : Samsung."

Un concurrent redoutable qui marque de nombreux points, dans le domaines des smartphones par exemple. Pour lui faire face, Apple pourrait s’attaquer à un nouveau marché : celui de la télévision.