BFM Tech

Pokémon Go: Niantic déclare la guerre aux tricheurs

-

- - -

Le studio à l'origine de Pokémon Go a décidé de sortir l'artillerie lourde contre les tricheurs: s'ils sont pris, ils seront bannis... à vie.

Niantic, l’entreprise qui a lancé le jeu phénomène de l’été, a décidé de durcir le ton vis-à-vis des tricheurs. Ils risquent désormais le bannissement à vie. Jusqu’à présent, la triche n'était punie que par un avertissement ou une suspension temporaire de compte.

Le studio a officialisé la nouvelle via une note ajoutée à la FAQ du jeu. La société y détaille les raisons qui pourraient pousser les développeurs à bannir définitivement un joueur. Y figurent notamment la falsification des données GPS de son smartphone, une technique fréquemment utilisée par les tricheurs. Ou l'utilisation d'applis non officielles ou modifiées pour l’aider à progresser. Et enfin le recours à un émulateur ou à des logiciels tiers en plus de l’appli officielle.

Un formulaire en ligne comme dernier recours

"Notre but est de fournir une expérience de jeu juste, amusante et légitime à tous. Nous continuerons à travailler pour améliorer le gameplay mais aussi à optimiser notre système anti-triche", ajoute Niantic.

Le studio laisse cependant une petite chance à ceux qui auront été bannis de revenir dans l’univers des Pokémon: s’ils estiment que leur compte a été injustement fermé, il pourront en demander la restauration via un formulaire disponible sur son site.

a lire aussi

Pokémon Go : toutes les astuces pour vite s'améliorer