BFM Tech

Magic Leap lève (un peu) le voile sur sa mystérieuse technologie de "réalité mixée"

-

- - Capture d'une vidéo de Magic Leap

Dans une nouvelle vidéo, la startup américaine montre des interfaces virtuelles qui s'intègrent totalement dans l'environnement de l'utilisateur et qui pourraient, un jour, rendre obsolètes nos ordinateurs et nos smartphones...

La startup américaine Magic Leap lève un peu plus le voile sur sa mystérieuse technologie de réalité augmentée. Interrogée par le magazine Wired, l’entreprise montre, dans une vidéo filmée au travers du casque optique de Magic Leap, à quoi pourrait ressembler le travail sur ordinateur dans un avenir pas si lointain.

Exit l’écran, l’ordinateur portable, le smartphone ou la tablette. Tout s’affiche désormais sous forme d’objets virtuels qui s’intègrent parfaitement dans l’environnement réel : des panneaux de notification flottent dans l’espace, un site web marchand s’ouvre sur le côté avec une représentation 3D du produit juste en dessous, une montagne pousse subitement sur le bureau et indique un chemin d’alpinisme, etc. L’utilisateur interagit directement avec des objets virtuels, un peu comme dans le célèbre film Minority Report.

Selon Wired, le casque de Magic Leap offrirait une grande impression de réalité. Il surpasserait les concurrents tels que Microsoft HoloLens ou Meta grâce à une excellente qualité d’image, sans aucun phénomène de pixellisation. "Quand j'ai porté les lunettes photoniques de Magic Leap, j'ai regardé un film en HD sur un écran virtuel. C'était aussi claire et net que sur ma TV HD 55 pouces à la maison", explique, enthousiaste, le journaliste de Wired.

Magic Leap a également montré un exemplaire du verre spécial qu'il utilise pour fabriquer son casque. Il s'agit d'un composant translucide sur lequel est projetée une image par le côté, avant d'être renvoyée dans les yeux de l'utilisateur. Magic Leap explique avoir développé une technologie unique pour réaliser cette projection et la rendre aussi réaliste.

Malheureusement, on n'en saura pas plus. Dans une vidéo, le PDG explique seulement que ces verres intègrent des "structures très petites qui permettent de gérer le flux des photons". Aucune date de lancement n'a par ailleurs été donnée. Le mystère reste donc (presque) entier.

-
- © Capture d'une vidéo de Wired
Gilbert Kallenborn