BFM Tech

Lesson Pod, le petit robot de Casio pour apprendre l'anglais

-

- - Casio

Le Lesson Pod est un professeur d'anglais qui vous suit partout dans la maison pour vous aider à progresser.

Apprendre l’anglais tout seul est particulièrement difficile. Pour aider ceux qui se lancent dans cette aventure, Casio a créé un petit robot ressemblant un peu aux fantômes de PacMan, le Lesson Pod.

Cet accessoire a à peu près le format d’une canette: il mesure 11 centimètres de haut sur 8 de large et ne pèse que 310 grammes. Il pourra donc accompagner son utilisateur partout dans la maison. Y compris dans la cuisine et la salle de bains, puisqu’il est étanche. Autre détail technique intéressant, le Lesson Pod peut être synchronisé en Wi-Fi avec un smartphone pour que "l’élève" puisse suivre ses progrès.

-
- © Casio

Mais que fait donc ce Lesson Pod? C’est un véritable professeur. D’une touche sur le haut de sa tête (ou via le smartphone avec lequel il est appairé), il se met en route et propose des leçons de prononciation avec des explications sur la position de la langue et la forme des lèvres pour obtenir le bon son, des cours de grammaire ainsi que des quiz et des jeux. Il peut aussi être une sorte de partenaire de conversation pour faire utiliser des expressions de la vie quotidienne et des phrases utiles en voyage.

Bientôt d'autres langues que l'anglais

Sa batterie doit lui permettre, selon Casio, de tenir environ quatre jours sur un rythme de trois leçons quotidiennes (chacune dure une dizaine de minutes). Ce n’est donc pas de l’apprentissage intensif.

Petits bonus, le Lesson Pod salue son utilisateur en anglais lorsqu’il approche et peut lui indiquer la date et l’heure grâce à une horloge et un calendrier internes. Enfin, Casio indique que des contenus et des langues supplémentaires seront disponibles dans le futur grâce à une coopération avec différents éditeurs.

Cela dit, si cet outil (qui coûte 29.333 yens, soit environ 243 euros) semble intéressant pour ceux qui voudraient approfondir leur connaissance de l’anglais, il n’est pour le moment disponible que pour les Japonais essayant d’apprendre la langue de Shakespeare. Dommage.