BFM Tech

Les voitures autonomes vont-elles signer la mort des feux de signalisation ?

-

- - Baidu

Pour les chercheurs du MIT, les véhicules sans pilote pourront se passer demain des feux tricolores. Un système intelligent les aidera à passer les intersections avec pour effet de fluidifier la circulation.

Nos bons vieux feux tricolores plus que centenaires pourraient bientôt prendre leur retraite. Utiles pour éviter des accidents quand les hommes sont au volant, ils vont probablement devenir un obstacle obsolète lorsque les véhicules autonomes se généraliseront sur nos routes. C’est ce qu’affirment en tous cas des chercheurs du laboratoire Senseable City du MIT qui étudient ce sujet depuis plusieurs années déjà à travers le projet DriveWave dont ils avaient tiré la vidéo suivante :

Ils viennent cette-fois de publier un article scientifique pour rendre compte de leurs travaux sur le site Plos One. Partant du principe que les feux seront éliminés, ils ont imaginé un scénario où les voitures autonomes communiqueraient les unes avec les autres grâce à des capteurs leur permettant de rester à distance respective les unes des autres. Un système intelligent, répondant au nom de "Slo-based Intersections" attribuerait des créneaux de passage à chaque véhicule pour traverser une intersection. Un peu à la manière d'une tour de contrôle qui autorise un avion à décoller. A la différence que tout serait automatique.

Nos scientifiques en ont tiré un modèle mathématique et leurs conclusions sont formelles : ce genre de système ne permettra pas d'augmenter la vitesse des véhicules mais de multiplier par deux le trafic en le fluidifiant. Sans compter le gain en matière de pollution, les véhicules ne stationnant plus de longues minutes devant les feux de signalisation. Reste une difficulté de taille : pour que cela fonctionne, il faudrait que toutes les voitures soient autonomes. Et cette situation ne risque pas d'arriver demain.

Amélie Charnay