BFM Tech

Les tablettes Amazon ne permettent plus de chiffrer vos données

-

- - -

La dernière version du système d'exploitation d'Amazon, Fire OS 5, ne permet plus de chiffrer ses données. Elles sont donc vulnérables en cas de perte, de vol ou de piratage de l'appareil sur lequel elles sont stockées.

Alors qu’Apple refuse toujours de déchiffrer le contenu de l’iPhone du tireur de San Bernardino, Amazon a choisi d’éviter d’avoir le même type de soucis avec les autorités. Comment ? En abandonnant le chiffrement des données contenues dans ses tablettes Kindle tournant avec Fire OS 5, la nouvelle version de son système d’exploitation.

Conséquence : les utilisateurs qui mettent leur appareil à jour vers la dernière version de l’OS ne pourront plus protéger les données enregistrées en local. Elles seront donc aisément accessibles en cas de perte, de vol ou de piratage de l’appareil.

Amazon ne s'est pas étendu sur les raisons de l'arrêt des fonctions de chiffrement. Il a simplement indiqué que cette option "était peu utilisée". 

Pour les défenseurs du chiffrement et de la protection de la vie privée, cette décision va à l’encontre du mouvement général au sein des fabricants high-tech. Elle est d'autant plus surprenante en pleine affaire Apple contre FBI. "C’est un choix terrible qui compromet la sécurité des propriétaires de Kindle Fire en mettant leurs données à la merci de toute sorte d’intrusions qu’elles viennent de pirates ou d'un gouvernement répressif", a ainsi déclaré Aral Balkan, programmeur et défenseur actif des droits de l’homme, à Motherboard. Sombre perspective.

Lire la suite sur 01net.com