BFM Tech

Le premier duel de robots géants devient une Web série sur YouTube

Mark II, le robot géant de MegaBots.

Mark II, le robot géant de MegaBots. - MegaBots/S.N. Jacobson

Les Américains de MegaBots ont provoqué en duel les Japonais de Suidobashi. Leurs robots de plus de 5 tonnes vont s’affronter dans un match. Toute l’aventure sera diffusée sur YouTube.

C’est un match au sommet qui s’annonce. Les Américains de Megabots vont défier leur homologue japonais, Suidobashi Heavy Industry. Les deux sociétés qui veulent promouvoir les robots géants, appelés Mecha, dans lesquels peuvent embarquer des humains, vont donc organiser un duel, un choc de titans.

Le mecha de combat Mark II des Américains et son adversaire, Kuratas, vont croiser le... fer dans un combat à la vie à la mort, comme dans les films de science-fiction. Le tout sera visible dans une Web série de 10 épisodes diffusée sur YouTube à partir du 28 septembre prochain. Voici le teaser de la saison 1, consacrée à la préparation de Megabots.

L’idée du duel, lancée en juillet 2015, a mis un peu de temps à se concrétiser. Megabots a même dû lancer une campagne Kickstarter pour financer une itération de son robot. Car il devait être capable d’aller au contact physique de son adversaire dans un véritable corps à corps. Résultat ? 7857 internautes ont contribué au projet à hauteur de 554 592 dollars sur les 500 000 attendus. Un succès total. Mais le coût total de l’opération revenait à 1,5 million de dollars. La somme a été complétée en vendant des produits dérivés et par le biais d’événements.

Créer une ligue sportive de robots de combat

Mark II embarque donc un homme à son bord - un pilote, il mesure 4,5 mètres de haut et pèse 5 tonnes, ce qui en fait une bête extrêmement impressionnante. Sans compter qu'il est doté d’une arme de poing.

"La série se concentrera sur la science et l'ingénierie qu’il faut déployer pour concevoir un robot géant construit pour le combat", a confié à The Verge Gui Cavalcanti, l’un des fondateurs de MegaBots. Il se refuse, en revanche, à dire si le duel final a déjà eu lieu.

Toute cette opération n'a cependant pas pour but ultime de gagner contre l'adversaire japonais. L'ambition de MegaBots, c'est de créer une ligue sportive de robots géants de combat, un peu sur le modèle de la Formule 1. Avec un tel coup d'éclat, la société pourrait réunir suffisamment de fans et de sponsors pour y parvenir.

Amélie Charnay