BFM Business

La réalité augmentée a sauvé la vie d’un homme de 49 ans

-

- - Medical Xpress

Condamné, ou mal parti. Un homme a subi une opération chirurgicale très risquée, qui a été couronnée de succès grâce à l’utilisation de la réalité augmentée et des Google Glass.

Une intervention si risquée que le patient, généralement condamné si rien n’est fait, risque de mourir sur le billard. L’artère coronarienne droite de ce Polonais de 49 ans était totalement bouchée. Et pourtant, il vit toujours…

A en croire la revue Medical Xpress, à l’aide d’une paire de Google Glass sur laquelle étaient affichées des informations sur l’état de l’artère et, en temps réel, une représentation en 3D de la zone d’opération, les chirurgiens ont réussi à opérer avec succès leur patient.

Dans un article qu’il a publié dans une revue médicale, le professeur Maksymilian Opolski explique que cette opération démontre les nouveaux champs d’applications pour les appareils wearables. "C’est la preuve que le wearable peut améliorer le confort du chirurgien et renforcer l’efficacité de la procédure lors d’une intervention chirurgicale".

Selon ce professeur, les Glass et autres appareils de ce genre pourraient grandement faciliter le travail des chirurgiens, en cardiologie notamment.

Cette utilisation très professionnelle des Google Glass conforte d'ailleurs l'orientation stratégique prise par le groupe américain. Après le fiasco du programme Explorer qui visait à confier des Glass au grand public, les ingénieurs du géant de Mountain View sont en train de repenser ces lunettes à la réalité augmentée pour des usages professionnels uniquement.

Pierre Fontaine