BFM Tech

La Corée du Nord lance sa copie de Facebook, avec 137 utilisateurs

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un - KNS / KCNA / AFP

Un ingénieur a découvert l’existence d’un réseau social en Corée du Nord. Avec un niveau de sécurisation proche de zéro.

Doug Madory, ingénieur chez Dyn - une entreprise spécialisée dans l’hébergement de sites Web, a découvert un site ressemblant étrangement au réseau social de Mark Zuckerberg. Baptisé StarCon, le site était hébergé sur des serveurs basés en Corée du Nord. Un fait plutôt rare, puisqu’il n’existerait que 7200 internautes dans tout le pays. La plupart d’entre eux sont des officiels du parti au pouvoir. Ironiquement, le site en question était ouvert à tous, ce qui a permis à Madory de se créer un compte. Et pratiquement tout était fonctionnel.

L'interface du réseau social nord-coréen
L'interface du réseau social nord-coréen © -

Sans vraiment savoir qui en est à l’origine, l’ingénieur a pu s’amuser à chatter avec les 136 autres membres - souvent des étrangers qui s’y amusaient également, mettre en ligne sa photo de profil et poster des messages sur son mur. Un compte parodique du dictateur Kim Jong-un - qui cherche actuellement un mari à sa soeur - a même été créé. Seules certaines rubriques comme les conditions générales d’utilisation n’étaient pas encore en ligne.

La conception d’un site aussi bien fini peut s’expliquer par l’arrivée de réseaux sociaux prêts à l’emploi, vendus par des entreprises spécialisées. Parmi elles, on retrouve phpDolphin qui commercialise une solution ressemblant comme deux gouttes d’eau à Facebook, par exemple à destination des entreprises. En comparant l’offre du prestataire avec StarCon, il semble probable qu’il soit à l’origine de la création du site.

La page admin de StarCon
La page admin de StarCon © -

Andrew McKean, un écossais de 18 ans, a par la suite pu prendre le contrôle de StarCon. Pour accéder à l’interface d’administration, il n’a pas eu à chercher bien loin. Pour s’y connecter, il lui a suffi d’inscrire “admin” en identifiant et “password” dans la case destinée au mot de passe. Depuis, le jeune réseau social nord-coréen a été mis hors-ligne.

Source : Motherboard

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech