BFM Tech

L'Apple Watch, la montre connectée, sera lancée en avril

Le modèle sport de l'Apple Watch

Le modèle sport de l'Apple Watch - LOIC VENANCE - AFP

Cette montre intelligente devrait être proposée en trois versions: standard, sport et édition, avec un choix de près d'une vingtaine de bracelets serait vendu à partir de 349 dollars.

L'Apple Watch, la montre intelligente et connectée d'Apple, sera commercialisée à partir du mois d'avril, a annoncé mardi le patron du groupe informatique américain, Tim Cook. Le dirigeant n'a toutefois pas donné de date précise pour le lancement ni d'indication sur l'autonomie de cette montre connectée, qu'Apple annonçait pour "début 2015". Tim Cook a simplement souligné que le développement de cette montre était en "voie".

349 dollars

Cette montre intelligente devrait être proposée en trois versions: standard, sport et édition, avec un choix de près d'une vingtaine de bracelets. Tim Cook a révélé en septembre que le modèle sport serait vendu à partir de 349 dollars.

Apple est censé ainsi donner un coup de fouet au marché de l'électronique en "prêt-à-porter", c'est-à-dire intégrée à des vêtements ou des accessoires comme des lunettes ou des bracelets et des montres. Plusieurs fabricants dont Samsung, le rival sud-coréen d'Apple, ont commencé à sortir ces modèles. L'Apple Watch est le premier produit "révolutionnaire" lancé sous la férule de Tim Cook, à la tête du groupe depuis 2011 à la suite du décès du charismatique Steve Jobs.

Nouveau record de ventes d'iPhone

Par ailleurs, l'iPhone reste une valeur sûre pour Apple, qui en a vendu un nombre record de 74,5 millions d'exemplaires au cours des trois derniers mois, grâce à la Chine, faisant ainsi bondir son bénéfice au premier trimestre.

C'est au-delà des espérances des marchés financiers qui oscillaient entre 64,5 et 67 millions d'unités. L'iPhone représente plus de deux tiers (68%) des ventes trimestrielles.

Apple a séduit les consommateurs avec ses nouveaux iPhone 6 et 6 Plus, un élargissement de gamme lui permettant de rivaliser avec son principal concurrent, le sud-coréen Samsung.

S.A. avec AFP