BFM Tech

Instagram offre aux utilisateurs de censurer les commentaires déplacés

-

- - -

Instagram propose aux internautes de modérer eux-mêmes les commentaires sur leurs publications à l'aide de "listes de mots interdits".

Comme sur tous les réseaux sociaux, les commentaires postés sous les photos et vidéos publiées sur Instagram contiennent leur lot de propos déplacés, d’insultes, de scams et d’annonces commerciales plus ou moins douteuses… Pour aider les internautes à s’en débarrasser, le site de partage de photos lance une nouvelle fonction de modération dont nous avions déjà entendu parler au début du mois d’août 2016.

Le fonctionnement est simple. Depuis les Paramètres, l’utilisateur crée une liste de mots proscrits dans la section Commentaires, à la manière des listes noires de sites Web dans les logiciels de contrôle parental, et le filtre supprime automatiquement les messages contenant l’un de ces mots. Il faudra bien réfléchir aux mots que l’on ne veut pas voir sous peine de rater des messages que l’on aurait malgré tout aimé lire.

Instagram précise que le filtre est capable de comprendre les mots, les chiffres, les phrases, les #hastags, les emojis et qu’il cache les commentaires violents sur les anciens et nouveaux posts similaires.

Autre option, l’utilisateur peut utiliser la liste proposée par défaut par Instagram.

Modération Instagram
Modération Instagram © Instagram

Cet outil a été testé durant l’été par quelques personnalités ainsi que des comptes professionnels et est donc en cours de déploiement pour tous les utilisateurs du service

"Nous voulons travailler sur le maintien de ce qui a fait d’Instagram un réseau social positif et sécurisé, principalement dans les commentaires de vos photos et de vos vidéos", a insisté Kevin Systrom, PDG et cofondateur d’Instagram, sur le blog de l’entreprise.

Cet outil n'est pas le premier qu'Instagram met en place pour aider ses utilisateurs à faire le tri dans les commentaires ajoutés à leurs publications. Il permettait déjà de supprimer un message que l’on jugeait indésirable ou de signaler du contenu pour faire bloquer le compte d’un importun.