BFM Tech

Formula E, les courses seront retransmises en direct et... en réalité virtuelle

-

- - FIA

L’ePrix de Paris de Formule E devrait pouvoir être vécu sur le bord du circuit mais également avec un casque de réalité virtuelle visé sur la tête. C’est ce que vient d’annoncer la FIA, pour qui la Formule E est un terrain d’expérimentation tout trouvé.

Si elles n’ont pas le rugissement de leurs grandes sœurs les Formule 1, les Formule E aux moteurs électriques surpuissants ont tout de même de quoi impressionner et retenir l’attention.

Le fait qu’elles se produisent sur des circuits totalement urbains, comme ce sera le cas le 23 avril prochain en plein cœur de Paris, fait évidemment parti du plaisir mais l’aspect innovation est également un indéniable attrait.

Et justement, pour satisfaire les fans qui ne peuvent se rendre dans les différentes villes que parcourront les bolides électriques, la Fédération Internationale de l’Automobile (FIA) vient d’annoncer des retransmissions en direct de ces courses...en réalité virtuelle. Attention toutefois, il ne s’agit pas d’images réelles mais bien d’images de synthèse. Les données nécessaires à l’élaboration de ces rendus sont obtenues grâce à des trackers et des logiciels de reconnaissance d’images.

Les virtuonautes pourront suivre la course selon les points de vue des 18 pilotes engagés ou de différentes caméras le long du parcours. Il sera même possible de visiter les stands des différentes écuries.

Une nouveauté inaugurée à Paris

La FIA s’est associée à une entreprise de San Francisco, Virtually Live, pour réaliser des tests lors de quelques courses la saison dernière. Lors de l’ePrix de Long Beach, en Californie du Sud, le 2 avril prochain, des événements seront organisés pour faire la promotion de cette solution. Les fans pourront ensuite, après le grand prix, télécharger le résultat via les kiosques de téléchargement de l’Oculus Rift, du HTC Vive et, plus tard du PlayStation VR. Virtually Live indique qu’elle devrait réaliser de trop gros sacrifices en termes de qualité d’image pour apporter ses services à des solutions moins puissantes comme le Gear VR de Samsung.

La diffusion en direct ne devrait, elle, débuter que pour le prix de Paris, espère la FIA.

Cette annonce s’inscrit dans un contexte bien plus large. Avec la multiplication des compétitions d’eSport et même avec les tentatives esquissées de diffuser le sport traditionnel de manière plus interactive et immersive, la réalité virtuelle est clairement une voie intéressante à suivre et développer. Une certitude, la Formule E est un beau terrain d’expérimentation et d’autres sports mécaniques pourraient peut-être suivre…