BFM Tech

Facebook a enfin réussi à parfaitement cloner Snapchat

-

- - Unripe Content

La dernière mise à jour de l’application mobile intègre une messagerie éphémère et le partage de photos et de vidéos sous forme de "stories".

Après des années de dur labeur, l'œuvre est enfin achevée : Facebook a transformé sa principale application mobile en une copie de Snapchat. Le réseau social vient en effet de diffuser une mise à jour qui intègre deux grandes nouvelles fonctionnalités: "Stories" et "Direct". La première est, comme son nom l'indique, une copie des Stories de Snapchat. Elle permet à l'utilisateur de regrouper des photos et des vidéos dans un mini-album et de les partager avec ses amis pendant 24 heures.

Les Stories s'affichent en haut de l'interface graphique, en mettant en avant la photo de profil de vos amis. Pour créer sa propre Story, il suffit de cliquer sur l'icône "Votre story" ou sur l'icône de caméra, en haut à gauche. L'utilisateur peut alors prendre des photos et des vidéos, puis décider de les publier dans sa Story, simplement en cochant une case. Les Stories ne sont pas accessibles depuis la Timeline ou le fil d'actualités.

La deuxième fonctionnalité, Direct, est également inspirée de Snapchat. Elle permet de partager une photo ou une vidéo directement avec un ou plusieurs amis et de façon éphémère. L'image peut être consultée au maximum deux fois en l'espace de 24 heures, puis elle disparaît pour toujours. Pour cela, il faut cliquer en haut à gauche sur l'icône "Direct" ou sur l'icône caméra. Là encore, l'utilisateur pourra partager du contenu simplement en cochant une case.

-
- © -

Réellement utile ou overdose fonctionnelle?

A noter que l'utilisateur peut choisir de publier sa photo/vidéo simultanément dans sa Story, dans son fil d'actu et de manière directe. Ce qui évidemment n'a aucun intérêt, car ces différents formats sont justement faits pour des usages différents. Et c'est justement là tout le problème de cette nouvelle version. L'utilisateur se retrouve maintenant avec une multitude de flux différents avec lesquels il va devoir jongler en parallèle, alors qu'il disposait déjà de ce type de fonctionnalités dans d'autres applications Facebook. Cette overdose fonctionnelle peut au final se révéler contre-productive.

Après avoir essayé en vain de racheter Snapchat, Facebook a tout fait pour couper l'herbe sous le pied de son rival en répliquant au maximum des innovations créées par Snapchat. La fonctionnalité des Stories avait déjà été implémentée – parfois sous un nom différent – sur Instagram, Messenger et même WhatsApp. Si Facebook réussit son coup, Snapchat risque de rapidement mettre la clé sous la porte. D'ailleurs, selon TechCrunch, le déclin aurait déjà commencé. Depuis le démarrage d'Instagram Stories, Snapchat aurait perdu 15 à 40 % d'audience sur sa propre fonctionnalité Stories.