BFM Tech

DietSensor, l’appli qui analyse vos plats et vous aide à maigrir

-

- - DietSensor

Cette start-up française s'appuie sur un scanner moléculaire pour identifier la composition de n'importe quel aliment et propose des conseils nutritionnels en conséquence.

Pour pouvoir suivre un régime, il faut avoir le contrôle sur les aliments ingérés. Mais quand on mange souvent à l’extérieur – restaurants, cantines d’entreprise… - c’est un vrai casse-tête. A l'occasion du salon CES 2016 à Las Vegas, la startup française DietSensor a présenté une solution simple et originale à ce problème. Il s’agit d’une application mobile qui, associée à un petit scanner moléculaire connecté en Bluetooth, permet d'analyser n'importe quel aliment dans votre assiette pour en fournir la composition nutritionnelle précise. C'est-à-dire sa teneur en lipides, en glucides, en protéines, en fibres, en sucres lents, en eau, en alcool...

-
- © DietSensor

En connaissant le poids de l'aliment, il sera possible de déduire l'apport énergétique du plat et de connaître son impact sur le régime que l'on s'est fixé. Ainsi, l'application vous permettra de savoir si le steak frites que vous venez de commander explose ou non vos objectifs, et vous donnera des conseils en conséquence. L'utilisation régulière de l'appli permettra aussi de connaître précisément vos habitudes nutritionnelles et d'identifier les dépassements répétitifs.

-
- © DietSensor

Baptisé SCiO, le scanner s'appuie sur la "spectroscopie proche infrarouge", une technologie bien connue des chercheurs et que la startup israélienne Consumer Physics – partenaire de DietSensor et qui fournit ce matériel - a réussi à miniaturiser. Tenu à une distance de moins de 2 cm de l'aliment, l'appareil va envoyer un faisceau infrarouge. Grâce à un capteur optique, le scanner récupère les réflexions de cette lumière et en déduit la composition de l'aliment.

Limité aux aliments "homogènes"

Chaque type de molécule va réfléchir les rayons d'une manière spécifique, permettant de détecter sa présence. Cette analyse s'appuie sur une base de données en ligne constituée d'empreintes spectroscopiques que le scanner consultera en temps réel.

Petit bémol: cette analyse nutritionnelle ne fonctionne qu'avec des aliments homogènes, où la surface est représentative du reste. C'est le cas d'un steak, d'une purée, d'un légume ou d'un beignet nature. Mais pas d'un beignet nappé de chocolat ou d'un sandwich. Pour ce type d'aliments, DietSensor proposera une base de données d'un autre partenaire, FatSecret, qui référence plus de 600.000 produits alimentaires plus ou moins complexes.

DietSensor devrait être disponible en français et en anglais vers mi-2016, sachant que le scanner de Consumer Physics est en cours de développement et ne sera pas prêt avant mai prochain.

L'appareil coûte 249 dollars. A cela se rajoute un abonnement mensuel pour accéder aux fonctionnalités d'analyses des scans, dont le tarif n'est pas encore connu.

Retrouvez toutes les annonces du CES sur 01net.com

lire aussi sur 01net:

Lsee: un tracker sanguin pour maigrir - CES 2016