BFM Tech

Des robots comestibles pourraient bientôt vous soigner de l'intérieur

-

- - EPFL

Des scientifiques suisses ont présenté une méthode permettant à un robot en gélatine comestible de se déplacer dans le corps humain sans électricité ni champ magnétique.

D'ici quelques années, peut-être vous fera-t-on avaler des robots dans le cadre d'un traitement médical. Des chercheurs de l'Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (Suisse) espèrent avoir contribué à l'avènement des "robots comestibles", qui pourraient aider à acheminer des traitements ou des dispositifs de surveillance dans le corps.

Ils ont ainsi créé ce qui ressemble à de simples barrettes de gélatine mesurant seulement 90 millimètres de long, 20 de large et susceptibles de se plier jusqu'à 170 degrés. Ce sont des actionneurs, la partie d'un système robotique qui permet de le mettre en mouvement. Leur particularité: aucune pression ou courant électrique n'est nécessaire pour qu'ils se déplacent. Ils sont remplis d'air ou de liquides qui réagissent à la présence d'autres produits chimiques dans le corps, ce qui leur permet d'avancer.

Remplacer le silicone

Selon les chercheurs, "l'utilisation de matériaux comestibles en robotique demeure très limitée". Et les rares autres cas d'une telle utilisation s'étaient fait à l'aide de champs électriques ou magnétiques pour leur permettre de se déplacer. Avec la méthode proposée, ils espèrent aussi remplacer les élastomères silicone, souvent utilisés pour réaliser des robots mous. 

En combinant leur création aux progrès des composants électroniques comestibles, il serait ainsi possible de créer des robots entièrement comestibles "biodégradables, biocompatibles et respectueux de l'environnement avec une toxicité inexistante ou plus faible," que ce qui se fait aujourd'hui.

Parmi les applications envisagées: "Des robots jetables pour explorer [le corps], des robots digestibles pour des besoins médicaux chez les humains et les animaux, et le transport de nourriture pendant lequel le robot n'a pas besoin d'une autre charge, car le robot est la nourriture." Une nourriture connectée et qui se balade dans le corps.

Jamal El Hassani