BFM Tech

Cette moto électrique à l'accélération démentielle a un iPhone comme compteur

La moto électrique E-Raw

La moto électrique E-Raw - E-Raw

Son look est complètement improbable et pourtant ce n’est pas qu'un concept. L’E-Raw est bel et bien une moto électrique, avec une assise en bois et un compteur remplacé par un iPhone.

En 2015, l’E-Raw n’était qu’une moto française à l’état de concept, sans moteur, lorsqu’elle était présentée à Lyon par son créateur Martin Hulin. En 2017, selon le site Automobile Propre, cette étonnante moto surmontée d’une assise composée de 80 feuilles de bois collées entre elles deviendra réalité. En guise de motorisation, Martin Hulin s’est tourné vers un bloc électrique de 80 kW, un choix pertinent pour un produit au look aussi futuriste. Futuriste et annoncé comme étant performant, puisque ce moteur offrirait un couple de 180 Nm et une accélération fulgurante. Le 0 à 100 km/h serait battu en 3,5 secondes. Un bolide électrique digne de ses meilleures concurrentes thermiques.

-
- © E-Raw

Le cadre en acier et la fourche inversée seraient donc dimensionnés pour encaisser cette accélération, mais aussi accueillir l’électronique embarquée. D’abord, il y a ce gros pack de batterie d’une capacité de 10 kW/h qui est logé entre les jambes du pilote. Une conception classique, qui nous rappelle celle de la Zero S de Zero Motorcycles que nous avions énormément apprécié lors de notre essai. Au sommet de la fourche, Martin Hulin fait l’impasse sur le traditionnel compteur et utilise un iPhone. Pour nous faire patienter jusqu'à la présentation officielle de cette moto à Lyon d’ici quelques semaines, le smartphone n'est que brièvement illustré sur la photo ci-dessous.

L'iPhone joue le rôle de compteur principal
L'iPhone joue le rôle de compteur principal © E-Raw

Une fois sur support, celui-ci communique avec l’électronique de la moto en Bluetooth. On imagine toutefois que certains voyants (phares, clignotants, etc.) imposés par la législation devront être physiquement intégrés quelque part sur le guidon. Ce sera en tout cas une obligation si jamais le concepteur entend vendre sa moto, et sans doute pas la seule. On imagine assez mal que la conception de la selle reste en bois, ne serait-ce que pour des raisons de confort.

Enfin, afin de faire connaître l’E-Raw avant sa présentation officielle, la société Expemotion a mis le bolide en images dans la vidéo ci-dessous.