BFM Tech

Cette microcaméra pourra être injectée dans votre corps pour l'observer

-

- - -

L'Université de Stuttgart a mis au point de minuscules caméras, imprimées en 3D et qui ont vocation à être implantées dans le corps humain à l'aide d'une simple seringue.

La miniaturisation des composants électroniques, couplée à l'impression 3D, permet de réaliser des appareils vraiment étonnants. La dernière trouvaille des chercheurs de l'université allemande de Stuttgard est une caméra microscopique, équipée de trois mini-lentilles imprimées en 3D, destinée principalement à la surveillance de zones du corps humain difficile d'accès pour les autres dispositifs d'imagerie via l'endoscopie.

Des photos de votre intérieur sans douleur

Sa taille ? 100 micromètres soit 0,12 millimètre : plus petite qu'un grain de sable. Et son implantation serait d'autant plus aisée qu'avec une taille pareille, le dispositif tient aisément dans une seringue et pourrait passer sans souci dans l'orifice de l'aiguille !

Pour le moment, la distance de capture n'est que de quelques millimètres et la caméra doit être reliée à une fibre optique - pas plus épaisse que deux cheveux - pour transmettre les images capturées. Il y a toutefois fort à parier, qu'à termes, elle pourra le faire grâce à une connexion sans fil.

Autres applications possibles : l'implantation dans nos smartphones de demain ou encore, la sécurité. L'extrême petite taille de cette caméra en ferait un moyen de surveillance idéale. Il sera en effet sans doute possible d'intégrer la caméra dans de petits dispositifs, des objets ou encore des drones.

A l'heure actuelle, la conception demande peu de temps selon les chercheurs (quelques heures) mais des recherches complémentaires doivent encore être menées pour que cette petite caméra puisse venir compléter l'arsenal de l'imagerie médicale. Mais, une chose est certaine, cette petite invention a un gros potentiel !