BFM Business

Cette bague connectée transforme votre main en smartphone

La start-up hongkongaise Orii vient de lancer une "Smart Ring". En plaçant le doigt avec la bague connectée sur l'oreille, il est possible d'interagir avec son smartphone. Le dispositif utilise la conduction osseuse et des micros pour communiquer avec des assistants vocaux.

La société Orii veut affranchir les propriétaires de smartphones de leurs écrans. La start-up hongkongaise a développé une bague connectée. La "Smart Ring" utilise la conduction osseuse, une technologie aussi appelée ostéophonie, pour acheminer le son. Le dispositif héberge également deux micros permettant aux utilisateurs de passer des appels, envoyer des messages ou donner des ordres à un assistant vocal intelligent comme celui de Google, ou Siri d'Apple. Pour effectuer ces actions, il suffit de placer le doigt avec la bague près de l'oreille.

Deux microphones à suppression de bruit

La start-up assure que la conduction osseuse permet d'obtenir un son clair, avec une confidentialité totale, en envoyant des vibrations sonores par le doigt et directement dans l'oreille du porteur. Orii dispose de deux microphones à suppression de bruit qui permettent aux utilisateurs de passer des appels, même dans un environnement bruyant. La taille de l'appareil est suffisamment petite pour ne pas être gênante et il est waterproof. Il n'est donc pas nécessaire de le retirer quand on se lave les mains.

La "Smart Ring" affiche un temps de recharge d'une heure. L'autonomie est de 48 heures, incluant une heure et demi de discussion et l'envoi d'une centaine de messages. Une simple pression permet de l'activer.

L'entreprise a déjà réussi à lever plus de 2,1 millions d'euros (2,5 millions de dollars) d'investissement, en partie avec du financement participatif. 4000 précommandes venant de 3000 contributeurs originaires de 60 pays ont déjà été enregistrées. La bague coûte 101 euros (119 dollars) mais le site d'Orii affiche déjà une rupture de stock.

Elise Maillard