BFM Tech

Ces applications qui veulent vous éviter les files d'attente

-

- - -

Une jeune start-up française vient de dévoiler une application qui s’attaque à un véritable fléau des temps modernes : les files d’attente. Ce n'est pas la première et pour cause, les enjeux sont colossaux.

On connaissait déjà le niveau de stress provoqué par les temps de chargement de vidéos. Il se trouve que le stress généré par une file d’attente est équivalent, selon une étude, à celui de nos ancêtres... lorsqu’ils chassaient le mammouth. Et comme il y a des applications pour tout, et bien il y en a désormais pour éviter les files d’attente. Dernière en date, l’appli JeFile, pour iPhone et Android. Le principe est simple : le client se trouve dans une grande surface, il est sur le point de terminer ses courses, et il lance alors l’application. Il se place alors dans une file d’attente virtuelle, électronique, qui lui dit par exemple qu'il pourra se rendre dans 8 minutes à la caisse n°3. Durant ces 8 minutes, il termine ses courses, et une fois arrivé à la caisse n°3, comme par magie, aucune file d’attente.

Comment ça marche ?

Concrètement, le système géolocalise tous les utilisateurs de l’appli dans le magasin, et peut donc estimer avec précision les temps d’attente et les bons moments pour se rendre en caisse. Mais pour essayer l’appli… il faudra se montrer patient, (un comble) parce qu’elle n’est pas encore disponible. Les fondateurs de la start-up sont en discussion avec Carrefour, Auchan, Leclerc, Casino et Darty. Une première phase de test pourrait début fin avril.

La gestion des files d'attente, y compris pour les enseignes, est un véritable enjeu. Selon une étude menée par une grande enseigne de téléphonie aux États-Unis, seul un tiers des clients revient après avoir attendu longtemps en caisse. Les deux tiers restants ne reviennent jamais, ce qui constitue un manque à gagner énorme. En moyenne, on estime même que les clients découragés par des files d’attente trop importantes représentent 17 mois de chiffres d’affaire perdus. De nombreuses entreprises sont déjà sur le créneau, comme Lineberty, Qless ou Hurikat, mais JeFile a un atout : c’est gratuit pour le consommateur tout comme pour l’enseigne. La société tire ses revenus des publicités affichées sur le mobile pendant l’utilisation du service.

Christofer Ciminelli