BFM Business

Ce petit boîtier permet d'améliorer les performances de sa voiture

-

- - -

Macchina est un boîtier capable d’accéder directement aux données du calculateur d’une voiture. Le problème est que ses fonctions seraient visiblement sans limites.

La multiplication des dispositifs électroniques dans les voitures peut donner envie aux automobilistes les plus geeks d’accéder aux données de leur véhicule, voire d’y ajouter de nouvelles fonctions connectées. Certains constructeurs commercialisent d’ailleurs de petits boîtiers à brancher sur la prise diagnostique (interface OBD) du véhicule délivrant plus ou moins d’informations. C’est la démarche de Macchina qui propose son produit sur le site de financement participatif Kickstarter. Macchina serait LA solution ultime pour contrôler votre voiture… et c’est bien ça le problème.

La Macchina faire n’importe quoi?

En règle générale, ces accessoires sont plutôt bridés dans leurs fonctions. Ils sont tantôt pratiques, permettant par exemple de localiser le véhicule ou de savoir si les portières sont bien verrouillées. Tantôt pensés pour vous donner des conseils de conduite en analysant votre comportement au volant. Les plus évolués vont jusqu’à analyser l’état du véhicule et peuvent ainsi détecter les codes erreurs, synonymes de pannes. Mais dans tous les cas, les constructeurs sérieux limitent les capacités de leur lecteur OBD à de la simple lecture d’informations provenant du calculateur.

Le Macchina est un boîtier permettant d’écrire sur le fameux ECU (Electronic Control Unit) et donc de modifier des données initialement réservées aux constructeurs automobiles ou autres garagistes agrées. L’idée plaira aux mécanos qui y verront la possibilité de faire l’entretien de leur voiture à moindres frais, avec un produit open source évolutif et visiblement très performant. Mais le Macchina pourrait donner de mauvaises idées aux particuliers non-initiés. Assistés par des forums, certains pourraient envisager de modifier la cartographie du moteur espérant gagner quelques chevaux de plus.

De telles pratiques modifiant les réglages d’origine annuleront la garantie du véhicule (s’il y est toujours soumis), mais elles pourraient surtout provoquer des dommages considérables, une fois sur la route.