BFM Tech

Ce drone se cache sous l'eau avant de partir en mission... dans les airs

Cracuns

Cracuns - Johns Hopkins APL

Ce drone peu coûteux, développé par des universitaires américains, peut rester plusieurs mois sous l'eau sans le moindre dommage.

La plupart des drones volent. Certains vont sous l’eau. Celui développé par les chercheurs de l’université Johns Hopkins, dans le Maryland aux Etats-Unis, fait les deux. L’appareil répond au nom de Cracuns, pour Corrosion Resistant Aerial Covert Unmanned Nautical System ou système nautique volant sans pilote résistant à la corrosion.

Ce drone hors du commun a la capacité de rester en attente plusieurs dizaines de mètres sous l’eau pendant des mois avant de remonter à la surface, puis de voler pour remplir sa mission. Pour qu’il puisse rester immergé, les scientifiques ont conçu Cracuns à partir de matériaux composites légers, submersibles et capables de résister à la pression. Certaines pièces ont été imprimées en 3D. En outre, ils ont scellé ses composants les plus sensibles à l’intérieur d’un compartiment étanche et sous pression pour qu’ils puissent résister au sel et à l’eau de mer. Quant au moteur, il a été recouvert d’une peinture anti-corrosion vendue dans le commerce.

Une fois le drone achevé, les chercheurs ont voulu vérifier son efficacité. Ils l’ont donc plongé pendant deux mois dans de l’eau salée dont il est ensuite sorti sur commande et sans la moindre trace de rouille. "Cracuns a prouvé que l’on pouvait penser autrement la fabrication et l’utilisation des drones", a déclaré satisfait Rich Hooks, ingénieur en mécanique et en aérospatiale responsable du projet.

Nul doute que ce drone intéressera les industries travaillant en mer, les services de secours et les forces armées…