BFM Tech

Ce bracelet vous envoie une décharge électrique si vous dépensez trop

-

- - Capture vidéo inetlligent Environments

Des impulsions électriques pour nous forcer à éviter les découverts sur son compte bancaire... Le procédé est un peu barbare, non?

En 2014, nous avions découvert le bracelet Pavlok qui, grâce à ses impulsions électriques, devait nous débarrasser de nos mauvaises habitudes comme se ronger les ongles, fumer, regarder la télé pendant des heures… Voilà qu'il pourrait désormais nous aider à faire des économies !

Le bracelet Pavlok existe en cinq coloris et coûte 179 dollars.
Le bracelet Pavlok existe en cinq coloris et coûte 179 dollars. © Pavlok

"Avec les paiements sans contact, les débits directs, les prélèvements et les services comme Apple Pay, nous perdons de plus en plus le fil de nos dépenses, explique David Webber, directeur d’Intelligent Environments, une société britannique spécialisée dans les services financiers. Aussi, nous avons décidé de résoudre ce problème en permettant à des objets connectés de les suivre pour nous."

Intelligent Environments a donc conçu une application qui permet de relier le bracelet Pavlok à un compte en banque. Il suffit alors de fixer un plafond de dépenses à ne pas dépasser. Dès que l’utilisateur s’en approche, un SMS ou une vibration le rappelle à l’ordre. Et s’il dépasse ce plafond, le bracelet envoie une décharge de 255 à 340 volts. Trop d’achats sur Internet ? Une décharge. Des factures de téléphonie trop importantes ? Une décharge. Il paraît, d’après l’entreprise britannique, que ceux qui ont testé ce système en sont très contents. Soit.

Mais ces chocs électriques ne sont pas le seul outil mis à la disposition des utilisateurs un peu trop dépensiers. Ils peuvent relier l’appli à un thermostat Nest. Dès que le plafond de dépenses est atteint, le logiciel envoie une commande au thermostat pour faire baisser la température. D’après Tom Stinton, responsable produits au sein d’Intelligent Environments, diminuer la température de un degré permet d’économiser 80 livres sterling (environ 100 euros) par an.

Ce n’est pas la première incursion d’Intelligent Environments dans le numérique. En 2015, elle avait remplacé les caractères du mot de passe donnant accès à une de ses applis par des emojis. En mettant 44 emojis à la disposition des utilisateurs, Intelligent Environments leur donnait le choix entre 3.498.308 combinaisons alors qu’une suite de quatre chiffres n’en offre que 7.290.