BFM Business

Avec Lifestage, Facebook tente de concurrencer Snapchat

-

- - Bigstock

Lifestage est une application destinée aux lycéens qui fait la part belle à la simplicité d’emploi et surtout aux vidéos.

Lorsque Mark Zuckerberg crée "The Facebook" en 2004, il propose initialement un réseau social pour les étudiants de l’université d’Harvard, qui sera ensuite étendu aux autres universités. L’application Lifestage est un peu un retour aux sources car elle s’adresse aux jeunes de moins de 21 ans, en particulier les lycéens. Après avoir fait ses armes pendant quelques mois sous iOS, l'appli arrive désormais sous Android.

L’objectif est de créer un profil "amusant" avec des éléments tels que son visage joyeux, son visage triste, ce qu’on aime ou pas, son meilleur ami et sa façon de danser. On peut aussi y ajouter des filtres MSQRD. Mais surtout, beaucoup d’éléments sont constitués de vidéos, ce qui positionne Lifestage comme concurrent de Snapchat.

-
- © -

Lifestage ne nécessite pas de compte Facebook. En revanche, il faut indiquer dans quelle école on se trouve et il faut au moins que 20 autres personnes de la même école se soient inscrites. Dès que l’école a son quota d’utilisateurs, ces derniers peuvent accéder aux profils des autres membres de leur école, mais aussi à ceux d’autres écoles. Pas de messagerie directe sur cette appli, mais un bouton de contact pour rediriger les personnes vers d’autres réseaux sociaux, par exemple Facebook.

Avec Lifestage, Facebook tente de reprendre la main sur les ados. Selon le site Digital Trends, le nombre d’adolescents entre 13 et 17 ans utilisant le réseau social a diminué de 25% entre 2011 et 2014. L’appli peut aussi être vue comme un laboratoire pour voir les habitudes des adolescents en matière de partage de vidéos, quitte ensuite à intégrer certaines de ces fonctions dans Facebook. 

Pour le moment, l'appli ne semble disponible qu'aux Etats-Unis. Pas sûr, vu son succès mitigé - mi-octobre elle est tombée à la 1.380e place du classement des téléchargements sur iOS réalisé par App Annie, qu'elle arrive jusqu'au Vieux Continent.