BFM Business

Avec la Rapide E, Aston Martin passe en mode électrique

-

- - -

Aston Martin succombe à son tour à l'électrique. La marque anglaise confirme qu'elle commercialisera d'ici 2017 une version écoresponsable de sa prestigieuse berline... d'au moins 800 chevaux !

Toutes les marques de luxes semblent désormais prêtent à commercialiser leur voiture électrique. Si la rumeur planait, l'annonce est désormais officielle, le groupe anglais d'Aston Martin confirme, notamment en plubliant une vidéo sur son compte Twitter, qu'il lancera bien une voiture électrique d'ici 2017 : la Rapide E. N'en déplaise aux passionnés (fortunés) de la marque qui aiment tant la mélodie des gros blocs 6 litres V12 de plus de 550 chevaux, la Rapide E rejoint le monde du silence et du zéro emmission de CO2.

Pour autant, les sensations ne sont pas exclus, loin de là. La berline sera conçue sur la même base que la sportive quatre porte, la Rapide S et fera entre 800 et 1000 chevaux. Pour atteindre une telle performance, le constructeur de Gaydon s'est allié aux équipes de Williams Advanced Engineering dont l'usine est basée à Grove.

"Nous voyons la voiture électrique de luxe comme une partie intrinsinque de notre futur catalogue de produit et le support de China Equity est le bienvenue dans la prochaine phase de développement de ce concept car", déclare Andy Parlmer, PDG d'Aston Martin. Il semble en effet que le soutien sur groupe d'investissement chinois soulage la marque anglaise. Selon une dépêche publiée par Reuters la semaine dernière, la société aurait triplé ses pertes en 2014 (71,8 millions de livres, soit 97 millions d'euros) après un bilan 2013 tout aussi douleur accusant des pertes de 24,5 millions de livres.

Et si le prochain James Bond se passait en Chine ? Le célèbre agent secret troquera-t-il alors son Aston Martin DB10 (utilisée dans le dernier opus, Spectre) pour une Rapide E ? Affaire à suivre...