BFM Business

A 10 ans, il pirate Instagram et touche 10 000 dollars

Une nouvelle faille trouvée sur Instagram

Une nouvelle faille trouvée sur Instagram - BFMTV.com

Un jeune finlandais a découvert une faille de sécurité sur le réseau social de partage d'images. Il a eu droit à une récompense financière de la part de Facebook.

Pour les géants du Web comme Apple, Google, Microsoft ou Facebook, demander à des hackers de déceler des failles contre rémunération est une pratique courante, appelée bug bounty. Des chasseurs de primes version geek qui peuvent parfois se révéler surprenants. Le site finlandais Iltalehti rapporte le cas de Jani, 10 ans, passionné par les lignes de code. L'enfant a récemment découvert un moyen de supprimer n'importe quel commentaire posté sur Instagram, le service de partage de photos racheté par Facebook en 2012. Le site a pu corriger le problème et lui a versé 10 000 dollars.

Après avoir mis le doigt sur cette vulnérabilité, il a contacté les équipes du réseau social. Pour leur prouver ses dires, Jani a supprimé des commentaires devant eux. Sûr de lui, il a même affirmé à Iltalehti pouvoir "supprimer n'importe qui, même Justin Bieber". Parmi les personnalités les plus suivies d'Instagram, le chanteur canadien avait lui-même généré un important bug il y a quelques mois.

Toujours au média finlandais, celui qui se rêve en futur expert en sécurité informatique explique avoir appris à pirater en regardant des vidéos sur YouTube. Avec l'argent récolté (environ 8 700 euros), il souhaite investir dans un nouveau vélo ainsi qu'un nouvel ordinateur. Mais il lui faudra attendre trois ans avant d'avoir l'âge légal requis pour ouvrir un profil Facebook.

Jani est le plus jeune des hackers à avoir été récompensé par l'entreprise de Mark Zuckerberg. En 2015, 210 personnes se sont partagé 936 000 dollars. Depuis 2011, Facebook a distribué plus de 4,3 millions de dollars à des pirates. Si les Européens et les Américains sont nombreux à tenter leur chance, les Indiens, les Egyptiens et les Trinidadiens ont été les plus rémunérés l'année dernière.

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech