Loi "anti-fake news": Google interdit les publicités liées aux européennes

Débat pour les Européennes: douze candidats, quelques passes d'armes, une énorme cacophonie
 

Comme Twitter, l’entreprise fait évoluer ses conditions générales d’utilisation pour ne pas être concernée par la loi contre les fausses informations.

Votre opinion

Postez un commentaire