BFM Business

Les géants américains CBS et Viacom réenclenchent leur projet de méga-fusion

Les groupes américains Viacom et CBS ont annoncé ce mardi leur fusion, créant un des tous premiers groupes mondiaux du cinéma et de la télévision au chiffre d'affaires de 28 milliards de dollars.

Les groupes américains Viacom et CBS ont annoncé ce mardi leur fusion, créant un des tous premiers groupes mondiaux du cinéma et de la télévision au chiffre d'affaires de 28 milliards de dollars. - Angela Weiss-AFP

Les groupes américains Viacom et CBS ont présenté ce mardi leur projet de fusion. Réunis, ils créeraient un des premiers groupes mondiaux du cinéma et de la télévision au chiffre d'affaires de 28 milliards de dollars. Deux tentatives précédentes de rapprochement ont échoué.

Les groupes américains de cinéma et de télévision Viacom et CBS reparlent de fusion. Leur projet de rapprochement capitalistique, qui se fera par échange d'actions, donnera naissance à ViacomCBS.

Ce futur ensemble réunirait sous le même toit le réseau TV de CBS, la chaîne câblée Showtime, la maison d'édition Simon & Schuster, les chaînes MTV et Nickelodeon et le studio de cinéma Paramount.

Les deux groupes ont le même actionnaire de contrôle, la compagnie holding National Amusements. Celui-ci les incite à fusionner alors que la concurrence s'intensifie dans les services de streaming vidéo avec l'arrivée des géants comme Walt Disney, AT&T, Netflix, Amazon et Apple et alors que Viacom pâtit de son côté de la désaffection croissante des abonnés pour les services de télédiffusion par réseaux câblés.

Ce futur ensemble "occupe des positions de leader aux États-Unis, en Europe, en Amérique latine et en Asie", soulignent les deux entreprises, et notamment le premier groupe de télévision aux États-Unis, par diffusion hertzienne ou câblée et comprendra aussi les studios de cinémas Paramount.

Cette nouvelle tentative de rapprochement ouvre la voie à une réunification des groupes américains de télévision et de médias, 13 ans après leur séparation. Deux tentatives précédents de rapprochement avaient échoué.

F.B avec AFP