BFM Business

Jean-Emmanuel Casalta nommé directeur de France Bleu

Éric Revel quitte la direction du réseau France Bleu. (image d'illustration)

Éric Revel quitte la direction du réseau France Bleu. (image d'illustration) - Abramowitz Chrsitophe - Radio France

Directeur de la stratégie et du développement de France Médias Monde, Jean-Emmanuel Casalta prend les rênes de France Bleu.

Première nomination importante de l'ère Sibyle Veil à Radio France. Nommé par son prédécesseur Mathieu Gallet, Éric Revel, quittera ses fonctions après deux années passées à la tête de France Bleu au mois de septembre. Il sera remplacé par Jean-Emmanuel Casalta. 

Le nouveau directeur de France Bleu aura pour mission "d'affirmer la puissance" du réseau de 44 antennes locales "comme média de proximité de référence, ancré dans les territoires et fédérant tous les publics", souligne Radio France dans un communiqué.

France Bleu est devenue ces derniers mois la quatrième radio de France, avec 7,1% d'audience moyenne entre janvier et mars (+0,3 point sur un an), selon Médiamétrie.

Mener le rapprochement avec les antennes de France 3 

En pleine réforme de l'audiovisuel public, Jean-Emmanuel Casalta devra également "mener à bien les chantiers lancés dans le cadre de la coopération renforcée avec France 3 en portant les forces et spécificités du réseau France Bleu", précise le groupe public.

La présidente de Radio France et celle de France Télévisions, Delphine Ernotte, ont indiqué en fin de semaine dans Le Parisien que leurs deux réseaux expérimenteraient "dans les tout prochains mois, aux quatre coins du pays", "des initiatives qui se déclineront sur (les) chaînes de radio, de télé et sur le numérique : des matinales communes, des émissions politiques, des programmes culturels ou encore des journées thématiques consacrées à la vie quotidienne des Français". 

La ministre de la Culture avait demandé en juin que France 3, qui diffuse deux heures de décrochages régionaux par jour, se recentre sur la proximité en "triplant" ses programmes régionaux, et combine ses forces avec les radios locales de Radio France.

A.M. avec AFP