BFM Business

Spotify, ce n'est pas que de la musique, c'est aussi... des malwares

-

- - Spotify

Une pub contaminée dans le client du service de streaming musical a infecté des ordinateurs d'utilisateurs. Le problème est, semble-t-il, résolu.

Petit coup de panique chez les utilisateurs de la version gratuite de Spotify. Certains d'entre eux ont vu leur ordinateur devenir la cible d'une série de malwares après avoir démarré l'écoute musicale.
"Si vous ouvrez Spotify Free, il va lancer votre navigateur par défaut et ouvrir plusieurs sites truffés de malwares ou de virus. Certains ne nécessitent même pas d'interactions pour créer des dégâts ", explique Tonyonly sur le forum de Spotify. D'autres utilisateurs ont expérimenté des situations similaires, aussi bien sur Windows, que sur macOS et sur Linux. Ils ont exprimé leur mécontentement sur Twitter.

Spotify a rapidement identifié et éliminé le problème. Selon le service, la source malveillante était une publicité qui s'affichait dans son lecteur. Apparemment, il s'agissait d'un cas "isolé" qui n'impactait qu'un "faible nombre" d'utilisateurs. "Si vous rencontrez à nouveau ce problème, prévenez-nous en précisant le jour et l'heure exacts", explique Spotify sur son forum.

Les publicités vérolées ne sont pas un phénomène nouveau. Egalement appelé "Malvertising", il consiste généralement à injecter un code malveillant dans les flux des réseaux publicitaires. Pour y arriver, l'une des méthodes des pirates est de se faire passer pour un annonceur. Dans le cas présent, il est difficile de savoir comment l'attaque a été réalisée car Spotify ne donne aucun détail technique sur cette affaire.